encart%20publicitaire_edited.jpg

Coupe de Calédonie : Le CA SAINT-LOUIS fait craquer GAICA ! (résumé FOOTNC)



C'était incontestablement "l'affiche" de ce week-end de football calédonien. Le CA Saint-Louis et L'ASC Gaica s'opposaient au Stade de Saint-Louis. En jeu, un des deux tickets pour les Huitièmes de Finale de Coupe de Calédonie. Devant plus de 200 personnes, dont le Président de la Fedération Calédonienne de Football, Mr Gilles Tavergeux, les deux ténors de la PH Sud ont livré un combat de tous les instants. Notre reporter FOOTNC était bien évidement présent au bord de la pelouse.


 


Des absents du côté de Gaica !

Au coup d'envoi, fait notable, l'ASC Gaica se présente sans quelques uns de ses titulaires habituels. Pierre Bako, Manuel Katrawa, Brice Watrone ou encore le dernier rempart Jean-Paul Tupaissi sont absents. C'est donc une équipe avec 7 changement dans son onze titulaires par rapport au match de championnat quelques semaines auparavant (remporté 2-1 par Saint-Louis), qui s'avance pour ce choc. Pas d'affolement pour autant, l'incroyable profondeur d'effectif des rouges et bleus leur permet d'aligner une équipe plus que séduisante, avec des joueurs tels que Dovysh Hnanganyan, Jiovany Lolohea ou encore Patrick Qaeze, tout trois absents en championnat. Du côté des locaux, c'est un onze habituel qui s'avance, seul joueur manquant et pas des moindre, Noé Maperi, pièce maîtresse de l'entre-jeu des verts depuis le début de saison.


Une intensité folle

La première mi-temps démarre tambour battant. Les duels sont nombreux et joués à 100%. La première étincelle vient de Richard Goyetta, qui donne le tournis à l'arrière garde adverse avant de centrer au cordeau pour Luc Boano. Ce dernier, trompé par un terrain capricieux, n'arrive pas à conclure. Gaica n'est pas en reste pour sa part, Lionel Thanaena est très actif sur son côté gauche. Mais c'est finalement de l'opposé que va venue l'ouverture du score. Sur un ballon en retrait, le capitaine, Damien Wanapopo, ne se pose pas de question et conclut en force. Gaica ouvre le score et rappelle ainsi leurs ambitions dans ce choc. (0-1) Cette ouverture du score a en tout cas le don de perturber quelque peu les verts, peut-être peu habitués à être menés au score cette saison. C'est finalement la pause "eau", initiée par le trio arbitral, qui leur sera salvatrice. De retour sur la pelouse, Laurent Wamytan trouve Luc Boano par dessus la défense. Ce dernier ne se fait, cette fois, pas prier et ramène les deux équipes à égalité. (1-1) Dominants et quelque peu soulagés, les verts ne s'arrêtent pas en si bon chemin. C'est cette fois Cyrille Aben qui est à deux doigt de toucher au but, juste avant la pause. Mais la barre transversale adverse en décide autrement.


Lionel Thanaena (ASC Gaica)


Gaica finit par craquer

Au retour des vestiaires, l'allant offensif a quelque peu diminuer des deux côtés. Les deux équipes paraissent se craindre, et les défenses prennent le pas sur les attaques. Cedric Decoire, lui, est redescendu d'un cran pour jouer à la récupération. Peu d'occasions, donc, jusqu'à cet éclair signé Christopher Boano. Le latéral gauche des verts ne se pose pas de questions sur un ballon donné en retrait, et envoie un missile du gauche des 25 mètres. Le ballon finit sa course dans le petit filet adverse, et les visiteurs locaux peuvent enfin exulter. (2-1) Du côté de Gaica, bien que le physique déclinera peu à peu en fin de rencontre, on n'est pas décidé à baisser les armes. Comme souvent, c'est Patrick Qaeze qui sonne la révolte. Et, sur un vent de folie, Cedric Decoire est à deux doigts de tromper son propre gardien d'une tête en retrait. Warren Willy sort l'horizontale qu'il faut au bon moment et sauve les siens. L'arrêt du match, peut être même bien le dernier tournant du match. Car Gaica peinera par la suite à se monter dangereux, et au contraire, ce sont les verts qui finiront par enfoncer le clou. D'abord, par Joanes Vakoume qui libère les siens d'une belle frappe, quelques minutes après son entrée en jeu. (3-1) Puis par l'expérimenté Jacques Wamytan, qui transforme un penalty obtenu par l'infatigable Luc Boano. (4-1) Le très bon trio arbitral du jour, emmené par un Joseph Dinne autoritaire, libérera les 22 acteurs quelques instants plus tard, aux plus grands bonheur des supporters verts, qui verront bel et bien les Huitième de finale de la Coupe de Calédonie.



L'analyse FOOTNC : Un effectif conséquent à double tranchant

C'est une des leçons à retirer de cet intense combat. L'ASC Gaica a peut être subi ce samedi la contre-partie de son effectif conséquent. Si cela leur a permis d'aligner une équipe plus que solide au coup d'envoi, ils en ont probablement perdu un peu en supplément d'âme, indispensable dans ce genre de match. Les verts pour leur part n'ont pas hésité à appuyer sur une de leur qualité première : le don de soi. L'attachement ultime à leur projet commun leur donne la force de soulever des montagnes. Tant mieux, la prochaine étape en Coupe de Calédonie en sera probablement de nouveau une.


On donne tout côté Saint-Louis


 

LA FEUILLE DE MATCH

Samedi 16 juillet 2022 - 13h30

Stade Saint-Louis Tribu


CA SAINT-LOUIS - ASC GAICA : 4-1 (MT : 1-1)

Buts : L. Boano, C. Boano, J. Vakoume, J. Wamytan pour Saint-Louis; D. Wanapopo pour Gaica

CA SAINT-LOUIS : W. Willy - M. Vama, J. Wamytan (cap), L. Wamytan, Ch Boano, Th Decoire, L. Boano, R. Goyetta, E. Maperi, C. Decoire, C. Aben.

Remplaçants : Theo Decoire, J. Salvatore, J. Vakoume

Coach : Romuald Martinez


ASC GAICA : A. Ausu - R. Toto, J. Lolohea, D. Zeoula, S. Wenessia, D. Wanapopo, K. Ouka, L. Thanaena, P. Qaeze, Y. Bako, D. Hnanganyan

Remplaçants : J. Waimo, B. Ele-Hmaea, N. Qaeze

Coach : Jonathan Kakou


>> ALBUM PHOTO FOOTNC du match à venir




1 031 vues