encart%20publicitaire_edited.jpg

COUPE DE CALEDONIE : Un WETR joueur, un HIENGHENE buteur ! (Résumé FOOTNC)


Il s'agissait sûrement du Quart de Finale le plus déséquilibré, du moins sur le papier ! Hienghène Sport, champion en titre calédonien et mis en jambe dernièrement par sa participation à la O'League 2022, recevait un AS Wetr fragilisé cette saison, bien qu'en progression récemment. Un match de coupe restant un match de coupe, tout était jouable ce samedi au Stade Yoshida de Koné. Notre reporter FOOTNC dédié au football en Province Nord, Jeff Bernardi, était bien évidemment présent pour ce match.


 

On se retrouve donc au stade Yoshida. Comme dit précédemment, c’est une affiche "biblique" à laquelle les nombreux supporters vont assister ce samedi, un remake de l'opposition entre "David à Goliath". En effet, le glouton Hienghène Sport ne laisse que peu de miettes ces dernières années dans cette compétition (vainqueur des deux dernières éditions, en 2019 et 2020). Revenu de la O’League, les joueurs de Felix Tagawa ont remis leur bleu de chauffe et viennent d'enchainer deux victoire, contre Qanono (Coupe) et Magenta (championnat). De son côté, l’outsider qu'est l'AS Wetr connait un regain de forme en championnat, avec 2 victoires consécutives sur le Mont-Dore et Kunie, après un début de saison plus délicat. Mais laissons de côté les statistiques, cette après-midi, c'est la coupe et les nombreux spectateurs garnissant les tribunes n'attendent qu'une chose, un match décousu et intense, ou « du sang, des larmes et de la sueur » !


Passons aux compositions d'équipes : Hienghène se présente avec son 4-3-3 habituel, modulable en 4-2-3-1 à la perte du ballon. Le trio d'attaque est composé de Roine, Bertrand Kai et Ranchain. Côté Wetr, on ne change pas un dispositif qui marche, l'équipe évolue également en 4-2-3-1. Bien que l'affiche soit belle, les spectateurs ont dû attendre de passer le premier quart d'heure avant de sursauter. Alors que l'on est plus dans un round d'observation, c'est l’axe central de l’équipe de Drehu qui commet la première erreur. Une mauvaise passe interceptée par Kai, qui tente tout de suite le lob. Un lob subtil mais trop tendre, dont le portier adverse n'a que peu de mal à s’emparer. Puis, frayeur dans les tribunes du Nord, par excès de gentillesse ou bien pour éviter toute jalousie, c’est la défense de Hienghène qui commet une erreur cette fois. Rocky Nyikeine relance dans les pieds de l'attaquant de Wetr. Ce dernier feinte son défenseur, et tente lui aussi le lob. Mais cette fois, trop de puissance, et les blancs pour l'occasion voient le ballon s'envoler bien au-dessus de la transversale. Beaucoup de duels dans la suite de cette première mi-temps, qi n'aura pas été d'une très haute qualité technique. Il faudra finalement attendre la 45ème minute pour trembler à nouveau. Suite à de nombreux centres des joueurs de Hienghène, Amy Roine finit par se montrer dangereux sur l'un d'eux, mais son tacle au second poteau rate le cadre. Premières gouttes de sueur pour les joueurs de Wetr, mais c'est bien sur un score nul et vierge de 0-0 que l'arbitre siffle la mi-temps. De la sueur oui, mais peu de sang, ni de larmes jusqu'à présent.


Le retour des 22 acteurs sur le terrain pour le second acte répond à la même physionomie, beaucoup de duels mais peu d'attaques placées. Il faut attendre la 55ème minutes pour qu'un nouveau lob des blancs viennent faire frémir les spectateurs. Le ballon file de peu à côté. Les supporters de Wetr ont cru à l'ouverture du score. Côté Hienghène, depuis le retour des vestiaires, on permute pas mal aux avant-postes, Bertrand Kaï se retrouvant régulièrement excentré à gauche. Coup du destin ou réel coup tactique, ces changements de poste vont porter leurs fruits. Ranchain crée le décalage sur le côté droit, puis décale Miguel Kayara. Ce dernier élimine son adversaire direct, avant de servir Bertrand Kaï sur la gauche de la surface de réparation. Le latéral de Wetr revient vite, mais Kai effectue son habituel crochet de l'extérieur du droit, s’ouvrant le chemin du but. On croit à l’enroulé, mais non, ce dernier ferme son pied et frappe au sol au premier poteau. Surpris, le portier visiteur ne peut que constater les dégâts. L'expérience des Nordistes vient de frapper. Les supporters des deux camps tenteront bien jusqu'à la fin du match d'encourager leurs équipes respectives, mais plus rien ne sera marqué. Solide comme en Huitième de Finale, Hienghène Sport se qualifie pour une nouvelle demi-finale de Coupe de Calédonie !



Photos de Mye Une / Iahnu :

Retrouvez toutes les autres photos sur le blog "Iahnu"

https://www.facebook.com/iahnuknk

(crédit : FCF)



476 vues