encart%20publicitaire_edited.jpg

Dénouement du Championnat Calédonien de Futsal : L'ASPTT CHAMPION, FC Ferrand beau deuxième !

Dernière mise à jour : 25 nov. 2020




Dimanche, la petite famille du Futsal Calédonien s'était donnée rendez-vous. Elle s'était donnée rendez-vous, pour élire son "Champion". En effet, après 12 journées de Championnat le suspens restait entier au plus haut niveau du Futsal calédonien, l'ASPTT du capitaine Marcel Hnepeune, et le FC Ferrand du coach Vincent Vasapolli, pointant tout deux à 40 points ! 9 mois de compétitions donc, pour que tout se joue finalement sur une dernière journée. Cruel, mais tellement excitant pour tout amoureux du ballon rond !


Pour cette dernière journée, les choses ayant été bien faites, c'est le FC Ferrand qui allait ouvrir les hostilités. Les coéquipiers de d'Arnaud Llambrich n'avaient pas 10.000 solutions. Il fallait déjà commencer par battre les iliens de Zeolyl (4ème), avant d'espérer un exploit de l'Olympique face à leur concurrent pour le titre, l'ASPTT.




Un Zeolyl plus que trouble-fête !

En polarisant, un peu plus tôt dans la semaine, le suspens de cette dernière journée de Super Ligue Futsal sur le seul match opposant l'Olympique à l'ASPTT, nos reporters de FootNC s'étaient peut-être un peu précipités. Il faut dire que sur leurs derniers matchs, Zeolyl avait multiplié les contre-performances, étant notamment défaits 13 à 2 par l'ASPTT, à domicile. Mais en ce dimanche midi, les coéquipiers de René Sawaza avait décidé de se rappeler au bon vieux souvenir de tout le monde. Ils avaient décidés que eux aussi auraient leur mot à dire. Motivés à porter haut leurs couleurs et à faire plaisir à leur public venu en nombre, les iliens ont donc été bien plus que des faire-valoirs. Pendant longtemps durant cette rencontre, nombreux ont d'ailleurs pensé qu'ils allaient mettre fin à tout suspens avant même le dernier match ! Il faut dire que menés 3-2 à la mi-temps puis rapidement 4-2 en seconde période, ce sont les hommes de Vincent Vasapolli, eux, qui se sont vus de moins en moins bien embarqués.


René Sawaza et Zeolyl auront fait plaisir à leurs supporters pour cette dernière de la saison !


Le FC Ferrand rappelle quelle belle équipe elle est

Pour autant, le FC Ferrand ne s'est pas retrouvé si près du titre suprême pour rien. Et, ils vont le rappeler à tout le monde dans les quinze dernières minutes de ce super match. Revenant tout d'abord à 5-4 en leur faveur, ils vont ensuite résister à la grinta des jaunes et rouges, et de leur public déchainé. Pas une mince affaire pour autant, le co-leader oscillant, jusqu'à quelques minutes de la fin, qu'entre 1 à 2 buts d'avance, jamais plus. Ils se feront même une grosse frayeur, quand à de 5 minutes de la fin du match, le très mobile, Pierre Noël se fit expulser pour un deuxième carton jaune. Pour autant, expérimentés et pouvant compter sur des joueurs de qualité tel que Ludovic Boit ou Vincent Prouveur, ils ne craqueront pas à la panique, creusant même un peu plus l'écart en toute fin de match. Pas de surprise donc pour ce premier match, si ce n'est une belle frayeur pour les coéquipiers du capitaine Enrick Paillandi. Sans conséquence pour autant, ces derniers, ayant fait leur part du travail, ils pouvaient dès lors tranquillement attendre le verdict de la saison, dans les tribunes.


LA FEUILLE DE MATCH


FC FERRAND - ZEOLYL 9-6 (MT : 2-3)

Buts :

Pour Ferrand : Prouveur V x3, Noel P x3, Boit L. x2, Ngodrella N.

Pour Zeolyl : Sawaza R x2, Etoroi H x2, Kaeno M, Mackam D.


FC FERRAND : Llambrich A, Noel P, Kaudre N, Paillandi E (cap), Ngodrela N, Washetine G, Paulin A, Bobichon C, Guitton R, Rahmouni S, Boussemart R, Prouveur V, Boit L, Boussemart S, Wadrawan JM. Vincent Vasapolli


ZEOLYL : Kaemo M, Guillou G, Sawaza R, Tauma E, Qenenoj W, Lalie M, Etoroi H, Atrewe R, Wright J, Halume J, Passa D (cap), Lalie W, Mackam D, Hnaume R, Wassin B.


A travers ce dernier match, ce dernier défi, le FC Ferrand aura encore démontré quel groupe il est !


REACTIONS :


Vincent Prouveur (joueur cadre du FC Ferrand) :

"On a eu une belle opposition face à Zeolyl sur ce dernier match de la saison. On n'a pas réussi à convertir nos actions en première mi-temps, et, eux, ont été plus réalistes que nous. Du coup, on a couru après le score, mais on peut être fiers d'avoir su revenir et d'être passer devant. On savait que ce match allait se jouer dans la tête, qu’il fallait être rigoureux et patient et que ça finirait par payer. Personnellement, ça fait maintenant quatre ans que je suis à Ferrand et je pense que c’est la saison la plus aboutie qu’on ait fait. On est donc vraiment satisfaits, d’autant plus que le club se reconstruit avec pas mal de jeunes et de nouveaux. L’ambiance est bonne, il faut qu’on continue comme ça! Après si je peux émettre juste une petite réserve, c'est sur que ce championnat à 7 équipes c’était pas top, ça sera largement mieux à 10 équipes ! Enfin, cap sur la Coupe maintenant. On est plus motivé que jamais. On le sait tous la coupe chez nous en Calédonie c’est quelque chose à part. On sait que tout peut se passer et que même si certaines équipes sont favoris sur le papier il y aura toujours des surprises !"




L'ASPTT champion sans forcer

Ca restera sûrement "le" grand regret de cette dernière journée de Championnat. Alors que tout le monde espérait un match à couteaux tirés entre le monument "Olympique" et le leader de l'actuel Championnat, l'ASPTT, il n'en sera finalement rien. Au grand dam des nombreux spectateurs venus assister à ce dénouement final. L'Olympique bien trop affaiblis par de très nombreuses absences (blessures et suspensions) n'aura jamais réussi à faire trembler les coéquipiers du capitaine Marcel Hnepeune. Au contraire même, ils auront tout le match essayé de limiter la casse, n'inscrivant leur unique but qu'à la sirène du coup de sifflet final. Si le duel fratricide tant attendu n'aura pas eu lieu, le spectacle sur le parquet n'a pour autant, lui, heureusement, pas été absent ! Emmenés par un toujours aussi impressionnant Jean-Emmanuel Wassin et son pied gauche, les jaunes ne vont cesser de produire du jeu tout au long de la partie. Il faudra d'ailleurs les très nombreux arrêts du jeune Teiki Coussinier, ou encore la très grosse débauche d'énergie d'Erci Saihuliwa pour que le score ne soit pas plus sévère. Au final, l'ASPTT, au plus grand bonheur de ses nombreux supporters (et supportrices surtout !), remporte ce trophée de Champion de Nouvelle-Calédonie 2020 de Futsal. Un saison "étrange" diront certains, jouée à seulement 7 équipes pour rappel, mais qu'il fallait pour autant remporter. Tout le mérite leur revient donc !


LA FEUILLE DE MATCH


OLYMPIQUE - ASPTT 1-9 (MT : 0-5)

Buts :

Pour Olympique : Dagorn B.

Pour ASPTT : Warekaicane A, Kausuo C, Hnepeune M, Wassin JE x2, Wainebengo R, Pei C x2, Wassin G.

OLYMPIQUE : Couissinier T, Bearune O, Rodriguez A, Pizzacolla H, Hot H, Gellenoncourt F, Saihuliwa E, Dagorn B, Walles J, Cawa C, Chagnoux JC, François E.


ASPTT : Wassin M, Lolohea S, Namuli J, Wassin G, Wassin JE, Haocas S, Hmaoloko H, Warekaicane A, Hnepeune M (cap), Djaomet J, Kausuo C, Waya J, Wainebengo R, Pei C, Hmeun J.



L'Olympique, bien trop diminué, n'aura rien pu faire contre la furia de l'ASPTT !


Les CHAMPIONS !


Et leurs fidèles supportrices !

241 vues