encart%20publicitaire_edited.jpg

En route pour la Super Ligue, avec Patrice Schmitt (RC Poindimié)

Mis à jour : févr. 17


Le RC Poindimié retrouve l'élite calédonienne cette année, l'occasion pour FOOTNC de partir à la rencontre de Patrice Schmitt. En charge de l'équipe fanion des jaunes et verts depuis moins d'un an, l'alsacien d'origine revient pour nous sur la préparation de son équipe à ce grand défi qu'est la Super Ligue, avec comme ferme intention de tordre le cou à cette habitude qui veut que le RCP ne fasse qu'un simple aller-retour parmi l'élite calédonienne !



Patrice, merci beaucoup de nous accorder un peu de ton temps. Tu n'es pas encore très connu dans le paysage du football calédonien, et pourtant tu vas être en charge d'une formation de l'élite calédonienne cette année. Peux tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour Bastien, et bonjour à tous. Effectivement, on peut me considérer comme un petit nouveau dans le monde du football calédonien. Tout simplement car je ne suis arrivé en Nouvelle-Calédonie, et à Poindimié, que depuis Aout 2018 ! Certains me demanderont peut-être pourquoi Poindimié ? Et bien, c'est très simple là aussi. Auparavant, j'habitais à la campagne dans la région Strasbourgeoise, et avec ma petite famille on ne voulait pas se retrouver à la ville. Donc, quand on a su qu'un poste se libérait à Poindimié, on n'a pas hésité. Sinon, au niveau footballistique, je me suis occupé durant de nombreuses années de la section Jeunes d'un club de la banlieue de Strasbourg. On gérait plus de 150 jeunes joueurs.


Poindimié sait le challenge qui l'attend cette saison en Super Ligue

Tu te retrouves donc entraineur principal de l'équipe du RC Poindimié. Comment cela s'est-il décidé ?

Et bien, c'est assez récent, puisque je ne suis rentré dans le club qu'en Aout 2020. Depuis 2018, je croisais régulièrement les joueurs et dirigeants sur Poindimié. Puis, un jour, sachant que je m'étais déjà investi dans le football auparavant en métropole, ils sont venus me proposer d'intégrer le RCP et de prendre les rennes de l'équipe première. Ce que, en tant que passionné du football, j'ai bien sûre tout de suite accepté. Il y a bien sûre eu un petit temps d'adaptation, mais ensuite ça s'est très bien passé, jusqu'à la montée en Super Ligue en décembre. Il faut dire que j'avais un groupe avec des joueurs de qualité.


Le plus dur commence peut-être pour toi. Le RC Poindimié est souvent décrit comme un club qui ne fait qu'un an en Super Ligue. Comment comptes tu y remédier ?

On ne va pas tout changer, mais disons qu'on va insister sur certains points. Tout d'abord, nous avons fait une vraie préparation physique. Mon passé de professeur d'EPS m'a aidé à la mettre en place. Ensuite, il est très important que nous gagnons en rigueur tactique, si nous voulons exister à ce niveau là. Nous travaillons surtout sur un schéma de jeu, mais on en voit également d'autres, pour être capable de répondre à ce que nous proposeront nos adversaires. Ce qui est certain, c'est que cette saison à 13 clubs va être longue, et je pense que ca seront les équipes les plus régulières qui tireront leur épingle du jeu. J'ai en tout cas la chance d'avoir un groupe extrêmement à l'écoute. On travaille bien, souhaitons nous que ça porte ses fruits.


Patrice se sait écouté par son groupe, un avantage non négligeable pour cette saison marathon qui se présente. (Crédit Photo Alain Vartane - FCF)

Enfin, tu n'es pas arrivé depuis très longtemps, mais selon toi comment pourrait-on améliorer la pratique du football en Province Nord ? Effectivement, je ne suis pas là depuis très longtemps, donc je me garderais bien de jugement. Après, si je peux donner mon ressenti, je dirais que c'est surtout chez les jeunes qu'il faut insister. Les distances entre les clubs n'aident pas, mais c'est vrai qu'ils jouent peu de match sur une année, et rien ne remplace les vraies oppositions. Egalement, favoriser la pratique chez les plus jeunes permet de leur donner des bonnes habitudes, ce qui facilite les choses lorsqu'ils arrivent dans les catégories d'âge supérieures ensuite. Enfin, il faudrait peut-être qu'il y ait plus de cadres techniques, mais ça je crois que la Fédération essaie d'y remédier. On leur fait entièrement confiance.


Super, Merci Patrice pour ces quelques mots. Il nous reste plus qu'à te souhaiter une bonne chance dans cette aventure avec les jaunes et verts !

Merci beaucoup. Je tenais pour ma part à vous féliciter pour ce que vous faites avec votre site.



Patrice SCHMITT

Originaire de Strasbourg (France)

Métier : Chef d'établissement scolaire à Poindimié

Clubs : Métropole, RC Poindimié (depuis 2020)


Ici avec l'équipe de Poum, le RC Poindimié essaiera de représenter au mieux la Province Nord l'an prochain en Super Ligue




943 vues