encart%20publicitaire_edited.jpg

Hienghène Sport - SC Ne Drehu : Le jour où Hienghène montra les muscles ! (résumé du match)

Dernière mise à jour : août 18



Hienghène Sport était une équipe revancharde ce samedi 7 aout 2021, et à plusieurs titres. Décembre 2020, tout juste un an après avoir participé à la Coupe du Monde des Clubs au Qatar, ils subissaient l'affront de ne pas terminer dans les deux premiers du classement de la Super Ligue 2020, battus et devancés par Horizon Sport sur un dernier match couperet. 26 juin 2021, ils étaient sèchement battus 3-0 sur la pelouse du SC Ne Drehu, remettant ainsi en question leur fauteuil de leader. Le match de ce samedi étaient donc attendu par l'ensemble des supporters du club Nordistes. En cas de victoire sur le dauphin Ne Drehu, avec 9 points d'avance, Hienghène écraserait encore un peu plus cette Super Ligue 2021, comme une façon de laver doublement ces affronts passés.



Nathanael Hmaen répond à lui seul à Hienghène

L'avant-match de ce choc est marqué par un fait notable, l'absence du côté des oranges de leur sérial buteur, Jordan Wetria, auteur de 13 réalisations depuis le début de l'année et véritable poison pour les défenses adverses. Du côté de Hienghène, quelques absences sont également à noter pour ce duel entre les deux premiers, Geordy Gony, Bruno Hyanem ou encore Rocky Nyikeine. Le début de match est assez équilibré, mais tout de suite il est relevé la fébrilité de la défense des oranges sur les longs ballons des locaux. Amy Roine et Bertrand Kaï s'essaient une première fois sans réussite, mais vont finalement trouver l'ouverture. On ne joue que la 6ème minute de jeu, que sur une situation pourtant offensive pour les îliens, Hienghène va piquer en contre. En deux passes, et après un très bon relais de Joseph Athale, Bertrand Kaï n'a aucune difficulté à éliminer Nicodem Hmaen, le dernier rempart des oranges pour ouvrir le score. (1-0) Le SC Ne Drehu est touché mais pas coulé, et va tant bien que mal réagir, notamment par Nathanael Hmaen, intenable sur ce premier acte. Après une première percée infructueuse, l'international calédonien, va finir par trouver la faille, bien aidé il faut le dire par une mésentente entre l'arrière garde nordiste et leur gardien. (1-1) Un peu perturbés par cette égalisation, les nordistes vont subir 10 minutes de moins bien, ce qui représentera la meilleure périodes des îliens. Mais ces derniers n'en profiteront pas, et il ne faudra finalement pas grand chose pour que les coéquipiers de Roy Kayara reprennent l'avantage juste avant la mi-temps, les frappes de Bertrand Kaï par deux fois et de Joseph Athale ne faisant pas mouche.


Nathanael Hmaen se sera démené durant ce choc


Hienghène impose sa loi !

A la mi-temps, bien qu'emmenés par un Nathanael Hmaen très en jambe, les îliens peuvent s'estimer bien lotis de ce score de parité. Malheureusement pour eux, cette réussite va très rapidement les fuir dès la reprise du second acte. Bien plus agressifs, les hommes de Felix Tagawa n'ont besoin que de 1 minute 30 pour reprendre l'avantage. Sur une frappe écrasée de Bertrand Kaï, Amy Roine a bien suivi et se rappelle au bon souvenir des supporters nordistes en redébloquant son compteur but, lui qui avait été un temps blessé. (2-1) Et cette fois-ci, les oranges ne répondront pas. Manquant de liant dans le jeu, sans leur habituel point de repère Jordan Wetria aux avant-postes, ils perdent petit à petit le fil du match. Les très nombreux changements n'y feront rien. Hienghène enfoncera le clou encore à deux reprises, par l'inévitable Bertrand Kaï sur un superbe travail d'Amy Roine, puis par le "couteau suisse" Joseph Athale, bien servi cette fois-ci lui par ... Bertrand Kaï. (4-1) Contrat rempli pour Hienghène Sport, qui s'octroie avec ce succès 9 points d'avance sur leur dauphin et adversaire du jour. Ces derniers n'auront pas su associer les paroles aux actes, et n'auront pas su faire ressortir leur force collective habituelle qui leur permet de renverser tant de montagnes à domicile. Rien n'est perdu pour autant pour les hommes de Cédric Wejieme. La course à la seconde place s'annonce palpitante, puis la Coupe de Calédonie va prochainement venir s'inviter au calendrier des équipes de Super Ligue. Pour rappel, les oranges avaient accédés à la Finale l'an dernier.


L'homme du match : Bertrand Kaï et l'effectif de Hienghène Sport

Avec 2 buts et 2 passes décisives, il est difficile de ne pas citer le capitaine des bleus et blancs comme homme du match ce samedi après-midi. Pour autant si on voit plus large, si Hienghène Sport paraît être aussi intouchable cette année, c'est probablement avant tout grâce à son effectif pléthorique. Les plus fins connaisseurs des bleus et blancs pourraient s'amuser à concocter, avec les absents et remplaçants du jour, un autre onze type, qu'à coup sure emmenés par les Nyikeine, Hyanem et autre Miguel Kayara, cette équipe aurait fière allure. Dès lors, difficile de déloger ce leader nordiste, dont le mérite ne peut que revenir à Felix Tagawa et son staff, réussissant à maintenir concernés et investis autant de bons joueurs.


Hienghène, un collectif avant tout !



LA FEUILLE DE MATCH

Super Ligue - 16ème journée

Samedi 7 aout 2021

Terrain herbe, Stade Yoshida de Koné


HIENGHENE SPORT - SC NE DREHU : 4-1 (MT : 1-1)

Buts : Bert Kaï (6èm, 52èm), A. Roine (47èm), J. Athale (59èm) pour Hienghène ; N. Hmaen (29èm) pour Ne Drehu


HIENGHENE SPORT : JY Dounezeck - W. Yentao, JL. Decoire, R. Kayara, E. Bearune, JC Ihily, R. Oue, C. Sansot, A. Roine, J. Athale, Bert Kaï (cap)

Remplaçants : S. Mandaoue, Y. Bamy, N. Kaï, Ant. Kaï, J. Nyikeine

Entraineur : Felix Tagawa


SC NE DREHU : Ni Hmaen - D. Sio, L. Forest, A. Sio, E. Hace, M. Ukajo, W. Waheo, M. Wamowe, Na. Hmaen, Ma Xalite, D. Waheo

Remplaçants : S. Huna, M. Kaemo, P. Gohe, R. Hnasson, G. Xalite

Entraineur : Cédric Wejieme


(crédit visuel : FCF)



381 vues