encart%20publicitaire_edited.jpg

Interview Exclusive FOOTNC : Matthieu DELCROIX (ex-FCF) nous parle "Foot Cagou" depuis les USA !

Dernière mise à jour : 22 avr.


Comme chaque vendredi, retrouvez sur FOOTNC une interview exceptionnelle d'un des acteurs du football calédonien. Après le grand espoir du football cagou Ruben Kutran la semaine dernière, c'est au tour de Matthieu Delcroix d'accepter gentiment de répondre à nos questions. Si ce nom ne parle pas à tout le monde, passionné du football cagou, Matthieu a pourtant passé 10 ans au sein de la FCF, étant entre autres "Responsables des catégories de jeunes" à la FCF, puis Sélectionneur pour plusieurs Sélections cagoux de jeunes, fille ou garçon. C'est depuis les Etats-Unis, où il est parti continuer de vivre sa passion pour le football, qu'il nous donne de ses nouvelles, ainsi que son analyse de l'actualité du football calédonien qu'il n'a jamais perdu de vue.


 

Matthieu, pour ceux qui ne te connaitraient pas, peux tu nous rappeler ton parcours dans le football calédonien ?

Bien tout d'abord, bonjour à tous, et merci de m'avoir contacté pour cet interview. Je lis régulièrement des articles sur le site FOOTNC, et c'est toujours intéressant et bien détaillé. C'est une bonne chose d'avoir accès à des des articles sur un peu tous les clubs, ça motive tout le monde. En tout cas, cela me fait toujours plaisir de parler du foot calédonien pour lequel j'ai toujours beaucoup d'affection. Pour ce qui est de mon parcours au sein de ce dernier, je suis arrivé à la Fédération Calédonienne de Football en Janvier 2010. Je venais de terminer mes études en Métropole et j'ai postulé pour intégrer la Fédération qui a répondu favorablement à ma candidature. J'ai toujours voulu revenir en Nouvelle-Calédonie, où j'ai vécu la plus grande partie de mon enfance (de mes 2 à 16 ans). Durant cette période, j'ai joué quelques années au club de l'Olympique de Nouméa, où j'ai eu l'honneur d'avoir eu Marc Kanyan comme coach. Quand j'ai intégré la FCF, j'ai commencé en tant que Responsable des Jeunes (13 à 19 ans) puis j'ai ensuite continué pendant 9 ans en tant que Responsable du Football d'Animation (Ecole de Football - 6 à 12 ans). Ces postes à vocation de développement ont été très enrichissants. En complément, j'ai entraîné la Section Sportive Scolaire du lycée Jules Garnier et aussi des Sélections Nationales de Jeunes, Filles et Garçons. Finalement, je m'estime chanceux d'avoir eu une variété de missions et d'avoir côtoyé de nombreux et nombreuses personnes. Tout ça m'a énormément fait grandir.


Matthieu, lors d'un regroupement fédéral pour le football Féminin


Que fais tu aujourd'hui ? Quels sont tes projets ?

En juillet 2019, je suis parti de la Calédonie pour les Etats-Unis, plus précisément le Minnesota. C'était un grand saut dans l'inconnu pour moi, que ce soit du point de vue climatique, culturel et footballistique. Mais, c'est ce que je souhaitais. Je voulais me confronter à un nouveau challenge et continuer à apprendre. Je suis donc passé des 30° néo-calédonien au rude hiver de la région des Grands Lacs (-25° et la neige !). Là-bas, j'ai découvert comment les personnes s'adaptent à ce climat et comment le système du "soccer" (football aux Etats-Unis) est organisé. Aujourd'hui, je suis revenu dans un climat plus "chaud", je suis en Californie, à Santa Cruz. J'ai intégré le club de "Santa Cruz Breakers Academy", en Juin 2021. Ici, j'encadre une équipe de U17 masculin, qui joue dans le championnat MLS NEXT. Ce championnat, c'est un peu comme le championnat américain (la MLS), mais des "Académies" (équipes de jeunes). On y retrouve donc toutes les meilleures équipes du pays.

Pour ce qui est de mes projets à venir, pour le moment, je me plais aux Etats-Unis. Ca me permet personnellement de continuer à progresser, d'ouvrir mon esprit à d'autres visions, d'autres façon de fonctionner. Et d'un autre côté, le football se développe très vite ici, il y a donc de nombreuses opportunités à saisir !


Matthieu, en compagnie de l'actuel Sélectionneur Cagou, Dominique Wacalie, et d'une Sélection féminine Cagou


Pour revenir au football calédonien, cette année de nouveaux championnats fédéraux ont vu le jour (2 poules de U18 Territoriaux en plus du championnat U18 Fédéral, et 1 championnat fédéral féminin). Certains pensent que ça va mettre à mal les footballs provinciaux. Quel est ton œil de technicien par rapport à ces championnats fédéraux ? Tout d'abord, je tiens à féliciter et encourager le Département technique de la FCF qui a fait (et continue à faire) un gros boulot pour développer le football calédonien, et surtout celui des jeunes. Ce n'est pas facile, mais je sais que leur première priorité, comme celle des dirigeants de la FCF, est de faire grandir le football en Nouvelle-Calédonie. J'inclue aussi les Comités Provinciaux et leurs techniciens dans la "famille fédérale". C'est un ensemble.

Pour les championnats fédéraux, je pense qu'il faut voir deux choses. Premièrement, la pratique au niveau provinciale est très importante, car elle apporte de la proximité. Elle permet aux plus jeunes et au plus grand nombre de jouer. D'un autre côté, un championnat fédéral est intéressant car il apporte de la compétitivité et de la diversité : rencontrer des équipes d'une autre Province, se mesurer à d'autres pour niveler le niveau par le haut. De manière générale, la mise en place de championnats fédéraux n'est qu'une partie visible de l'iceberg, le plus important est sa relation avec la structuration des clubs qui vont présenter ces équipes fédérales. Par conséquent, à terme, il est souhaitable pour le football calédonien, que les championnats provinciaux, de proximité, soient forts et réguliers. Les championnats fédéraux, eux, sont censés regrouper des équipes sélectionnées sur des critères définis (structuration des clubs) ou un système de montée/relégation. Le deux niveaux sont importants, provincial et fédéral. Il faut juste trouver le juste équilibre.

Par ailleurs, pour ce qui est de la mise en place d'un championnat fédéral féminin Sénior, c'est une bonne idée car cela va permettre d'avoir une pratique régulière et par la suite, de motiver les clubs à développer leurs équipes féminines jeunes (qui joueront au niveau provincial avec d'autres équipes).


L'équipe du CO Hmelek dans le nouveau championnat Territorial U18


Enfin, la Sélection Calédonienne a eu un bilan un peu décevant en Qualification de Coupe du Monde, avec 3 défaites. As tu suivi ces qualifications ? As tu été surpris par le résultat ? J'ai toujours suivi l'actualité du football calédonien depuis que je suis parti. J'ai toujours une pensée pour ces acteurs et je suis toujours un fervent supporter des "Cagoux". Ainsi, j'ai suivi les résultats de la Sélection, ainsi que les résumés vidéos. Je n'ai pas pu par contre voir les matchs. Pour ce qui est du résultat final, toutes les nations du Pacifique ont fait d'énormes progrès ces dernières années, il est donc logique que le niveau se resserre. Il y a ensuite eu le COVID, qui à mon avis a tronquer la préparation des sélections et des joueurs, qui se sont retrouvés de long mois sans jouer. Après, je ne me permettrais pas de juger et de commenter le résultat de la Sélection. Il me semble que la Sélection Calédonienne rentre dans un nouveau cycle avec l'incorporation de jeunes joueurs, ainsi que la mise en place d'une nouvelle philosophie de jeu. Cela prend du temps. Le plus important maintenant est de se focaliser sur la suite et je souhaite toute la réussite possible au staff.


Super, merci beaucoup Matthieu. Nous te souhaitons toute la réussite possible dans tes projets à venir.


Depuis les USA, passionné, Matthieu continuera à suivre l'évolution du foot cagou !


 






267 vues