encart%20publicitaire_edited.jpg

Interview - La réaction d'YENEHAETRA MALAKAI (AS Mont-Dore) après l'exploit contre Tiga Sport !

Dernière mise à jour : juin 23


Ce samedi, l'AS Mont-Dore a signé l'exploit de cette 13ème journée de Super Ligue, en infligeant au Champion en titre, Tiga Sport, sa première défaite de l'année. L'exploit est d'autant plus notable que la formation de Patrick Diaike, après un été mouvementé et de nombreux changements au sein du club et de l'équipe première, était en proie au doute, avec une avant-dernière place au classement. Yenehaetra Malakai, meneur de jeu des rouges et noirs, aux prestations de plus en plus remarquées ces dernières semaines, a accepté de revenir pour nous sur cette belle victoire, qui à coup sûre fera date.



AS MONT-DORE - TIGA SPORT : 2-0 (MT: 1-0)

Buteurs : Y. Gerbet, JP Ayawa pour Mont-Dore


Yenehaetra, tout d'abord, pour tout ce qui n'ont pas pu assister au match contre Tiga Sport, peux tu revenir sur les faits marquants de cette partie ?

Bien entendu. Pour ce qui est du contexte, match joué au Stade Boewa du Mont-Dore, sous un temps assez couvert, voir menaçant. De notre côté, on a essayé en début de match d'être très présent dans les duels, et de jouer les coups offensifs à fond, histoire de faire douter cette belle formation de Tiga. On est finalement récompensé de cette entame vers la demi-heure de jeu. Suite à un corner repoussé, Yohan Gerbet enchaine contrôle poitrine et reprise de volée. Cette dernière est déviée par un défenseur adverse, qui trompe son propre goal. Suite à cette ouverture du score, ils essaient de nous mettre la pression, en multipliant les coup-de-pied arrêtés notamment. Mais on conserve cette avantage jusqu'à la mi-temps. En deuxième, ils continuent sur leur lancée, nous on se sert les coudes. Ils pensent égaliser après un bon travail de Titouan Richard sur l'aile, mais heureusement pour nous le but est refusé pour hors-jeu. De notre côté, on a deux ou trois situations sur coup-franc qu'on négocie mal. Finalement, on fait le break à 15 minutes de la fin par Jean-Pierre Ayawa, sur un nouveau coup-de-pied arrêté.


Yenehaetra Malakai (en rouge et noir)


Cette victoire, surtout dans votre situation d'avant-dernier avant le match, est un réel exploit. Aviez vous préparé une tactique en particulier ?

C'est vrai que notre 12ème place avant ce match n'était pas très enviable. Mais depuis quelques semaines, on était mieux je pense, même si les résultats ne suivaient pas forcément. Je nous trouvais plus solide physiquement en tout cas, plus consistant. Après, c'est sûre que quand tu reçois le champion chez toi, la motivation vient toute seule. Beaucoup de motivation et de détermination donc. En tout cas, il n'y a pas forcément eu de tactique particulière mise en place. On a essayé de continuer sur ce qu'on faisait depuis quelques matchs. Seul chose à noter, on avait pas mal travaillé les coup-de-pied arrêtés dans la semaine. Nos deux buts arrivent sur ces phases là, le mérite revient donc en grande partie au coach.


Le onze de départ de l'AS Mont-Dore contre Tiga Sport


Personnellement, tu prends de plus en plus de place dans cette équipe, en occupant notamment un poste de meneur de jeu. Peux tu nous rappeler ton parcours pour ce qui ne te connaissent pas ?

Bien entendu. Tout d'abord, j'ai 25 ans et je suis originaire de Maré, de la Tribu de Tuo. J'ai débuté le foot dans le club de ma tribu, le Taremen Sport. En 2011, j'ai signé à l'AS Mont-Dore, club que je n'ai plus quitté jusqu'à mon départ pour mes études en métropole en 2015. J'ai beaucoup grandi au Mont-Dore, en y découvrant notamment la Super Ligue et la O'League, alors que j'étais encore assez jeune. Pour ce qui est de la métropole, j'y suis resté cinq années pour mes études d'ingénieur. Deux ans sur Bordeaux, où je jouais pour le club de Pessac, puis 3 ans sur Amiens, où je jouais à l'US Daours. En février 2020, je suis revenu sur le Territoire et c'est tout naturellement que je suis revenu à l'AS Mont-Dore. Pour finir sur mon petit parcours, mes deux plus gros souvenirs je pense, sont la Coupe Nationale des régions en 2010 à Clairefontaine, avec la Sélection des U15 calédoniens, puis notre victoire aux Jeux du Pacifique en 2015 avec les U23 calédoniens.


Ce bel exploit valait bien un beau selfie d'équipe !

(crédit visuel : FCF)




187 vues