encart%20publicitaire_edited.jpg

Jacques Watrone, l'Espoir de Hapetra : "le football métropolitain se joue beaucoup avec la tête !"



Cette semaine de pause des compétitions, nous permet de rouvrir notre rubrique "Calédonien du Monde". A cette occasion, c'est dans les Ardennes que nous allons ! Jacques Watrone, le longiligne milieu offensif passé par Dumbéa FC et Tiga Sport, y a posé ses valises depuis près de 5 mois maintenant. En pleine tempête de coronavirus, il nous a fait le plaisir de nous accorder quelques mots, l'occasion pour lui de revenir sur son acclimatation à la métropole, mais également son parcours footballistique !



Jacques, merci de nous accorder un peu de ton temps (quoique tu dois en avoir ces temps-ci !). Présente toi un petit peu. D'où es tu originaire ?  

Bonjour à tous, bonjour à FootNC. Pour ma part, si j'ai finalement grandi sur Nouméa, c'est de la tribu d'Hapetra que je viens, aussi appelé Betehel. J'en profite pour leur passer un bonjour de l'autre côté de la planète d'ailleurs !


Le bonjour est passé. Parlons un peu football. Quel est ton parcours ?

J'ai commencé avec l'AS Wetr en débutant, puis le FC Gaitcha. Ensuite, j'ai été au FC Auteuil, qui est devenu aujourd'hui le Dumbéa FC. J'y suis arrivé en U12 et j'ai fait toutes les catégories de jeunes jusqu'à arriver en Sénior, où j'ai joué un an en PH Sud, sous les ordres de mon oncle Francis Watrone, qui m'a fait énormément progresser. Je le remercie bien d'ailleurs ! Avant de partir en métropole, j'ai voulu tenter l'aventure de la Super Ligue. Du coup, j'ai signé à Tiga Sport, avec là aussi un excellent entraineur qui est Pierre Wajoka. Là, je suis arrivé en métropole depuis aout, et je joue dans le club de Le Téheux FC. On évolue en Régionale 2, et honnêtement c'est déjà un très bon niveau.


A l'époque du Dumbéa FC, avec Jérémy Jéno (N°10) entre autres


Tu as donc décidé de faire le grand saut en métropole. Qu'est-ce qui t'as poussé à tenter cette aventure ?

Les études ! Je fais un DUT Techniques de commercialisation sur 2 ans. Je suis donc arrivé il y a près 5 mois. Je vis dans la ville de Charleville-Meziere, dans les Ardennes. C'est au Nord- Est de la France, à une heure de Reims pour ceux qui suivent la Ligue 1 ! (rire)


Comme tu l'as dit tu joues au football là-bas. Quel poste occupes tu et qu'est-ce qui change selon toi avec le football calédonien ?

J'évolue à mon poste de milieu offensif. Avec la crise du Covid19, on n'a pas eu l'occasion de faire beaucoup de matchs, mais j'ai déjà pu apercevoir quelques différences, notamment aux entrainements. Ici, le jeu se joue beaucoup avec la tête. Il ne faut pas faire n'importe quoi, car ça peut aller très vite. Pour moi, c'est ça la principale différence avec le football calédonien, qui est très physique, mais peut-être un peu moins tactique. J'ai trouvé le jeu très technique aussi.


Jacques, sous le maillot de Le Teheux FC, en début d'année en Coupe de France


Vous vous entrainez ces temps-ci avec le coronavirus ?

Non, il n'y a pas d'entrainement. On suit les directives données par les ministères. On a tous hâte de pouvoir retrouver les terrains, mais du coup pour le moment on se prépare chacun de notre côté. Le coach nous a donné un programme de préparation individuelle, pour qu'on soit près dès qu'on aura le feu vert !


Oublions un peu cette mauvaise période. Repensons au bon moment. Donnes nous ton meilleur souvenir footballistique !

Hmm, j'ai beaucoup de bons moments ! Mais, je dirais notre victoire en Finale de Coupe de Calédonie avec les U19 de Dumbéa FC. C'est mon premier vrai titre. C'était contre l'équipe de ma tribu en plus, Hapetra. Ca reste donc un super souvenir !


Les U18 de Dumbéa, une époque que Jacques n'est pas prêt d'oublier !


On imagine, les titres ça ne s'oublient pas ! Dis nous encore un plus sur toi ! T'es prêt ?

Allez!


Si tu devais être un animal, lequel serais-tu ?

Ah ça commence fort ! Allez, je dirais un "lion"!


Quel est ton club préféré (après le Dumbéa FC bien sûre) (rire) ?

(rire) Ca s'est plus facile. Paris !


Tu as un joueur préféré ?

Et ben non même pas ! (rire)

Houla! Vivement que les matchs de foot arrivent à la télé à Hapetra ! (rire)


Quel est ton plat préféré, métropolitain et calédonien ?

Steak-frite-salade en Calédonie, et Tacos en France ! On va me prendre pour un gros ! (rire)

Ah ça c'est clair, j'espère que ton coach n'est pas connecté sur FootNC !


Bon, super en tout cas. Merci pour ces quelques petits mots, en espérant que tout redevienne le plus rapidement normal pour vous en métropole, histoire que tu puisses profiter pleinement de ton aventure !

De rien ! Oui, on l'espère tous. Après ça reste déjà une expérience très enrichissante. C'est différent de la NC, il y a du bon dans tout. Je voulais d'ailleurs encore en profiter pour passer le bonjour à ma famille, mes amis et ma tribu !


Jacques a aussi connu les joies des Sélections Calédoniennes de Jeunes. On y retrouve d'ailleurs quelques têtes bien connues de notre Championnat Calédonien


Aujourd'hui de l'autre côté de la planète, Jacques compte bien profiter un maximum de son expérience, masque sur le nez ou non !




1,433 vues