encart%20publicitaire_edited.jpg

Match arrêté contre Dumbéa FC : La Réaction de Kevin Ménielle (coach de l'Olympique)

Dernière mise à jour : 5 déc. 2020



Ce week-end, a l'occasion de la 1ère Journée des Playoff de PH Sud, l'Olympique de Nouméa était opposé au Dumbéa FC. On joue la 70ème minute, Dumbéa réalise une superbe performance en menant 6-0 contre un adversaire qui l'avait pourtant battu deux semaines plus tôt en championnat, quand tout à coup un joueur de Dumbéa dérape complètement. Mécontent de l'engagement physique (jugé licite par l'arbitre) de l'un de ses adversaires, il vient lui assener, en dehors de toute action de jeu, un coup de pieds dans les côtes. L'arbitre n'hésite pas à l'expulse. Ce dernier ne se calme pourtant malheureusement pas, et alors qu'il regagne les vestiaires, il récidive en frappant un dirigeant de l'Olympique sans raison. S'ensuit une légère échauffourée, heureusement très rapidement calmée grâce à la lucidité des 22 acteurs et dirigeants des deux camps. Suite à cet incident, les joueurs de l'Olympique décident de eux mêmes de quitter le terrain. Le match se finira ainsi.


Déçu de la tournure des évènements, Kevin Ménielle, coach de l'Olympique, a souhaité réagir à cette fin de match et soulever quelques zones d'ombre que tous les spectateurs n'avaient pas forcément vu.




Kevin, merci de nous donner ta réaction suite à l'arrêt du match contre Dumbéa. Que s'est-il passé ? Pourquoi ne pas avoir voulu reprendre la partie ?

Sur le coup, nous n'avons pas souhaité reprendre car nous avions eu peur d'un nouvel incident, que quelqu'un veuille se venger de ce carton rouge donné à l'adversaire. Nous perdions 6-0, un de nos joueurs prend un violent coup de pied totalement injustifié dans les côtes, un de nos dirigeants se fait frapper, je pense que ça en été assez pour nous.


En dehors de cette violence effectivement inacceptable, ce n'est pas la seule chose qui t'as gêné durant ce match, n'est-ce pas ?

Effectivement. Nous sommes assez remonté contre l'arbitre du match également, qui n'a pas hésité à venir nous verbaliser au bord du terrain qu'il nous désavantageait car je l'avais moi même expulsé lors d'un match de championnat avec son club. Et, il n'a pas hésité à passer des actes à la parole puisqu'il a accordé très généreusement 2 pénaltys à Dumbéa dans les 15 premières minutes, pour des mains qui étaient plus que douteuses. Mais, en dehors de ces faits de jeu, et du fait qu'un arbitre puisse trop facilement en PH décider du sort d'un match, c'est surtout l'insécurité dans laquelle il met les joueurs qui m'a gêné, c'est pour ça qu'on a préféré arrêter le match.


C'est effectivement embêtant. Quelles vont être les suites après ce match arrêté ?

Nous avons porté une réserve, et nos dirigeants ont écrit au Comité Provincial Sud. Nous allons voir. Après honnêtement, pour nous il n'y a pas de problème, Dumbéa méritait sa victoire, même si avec 2 pénaltys dans les 15 premières minutes c'est sûre que c'est tout de suite plus facile.


Tu veux rajouter quelque-chose pour conclure ?

Si je devais rajouter quelque-chose, ça serait peut-être une idée. Je sais à quel point c'est compliqué de trouver des arbitres et que le Comité fait tout son possible, mais c'est vrai que pour des matchs à enjeux comme ceux de ce week-end, il faudrait peut-être pouvoir bénéficier d'arbitres plus expérimentés, plus habitués à gérer ce genre de match "à tension". Un dernier mot, enfin, pour dire que malgré ce qu'il s'est passé, les séniors de l'Olympique ne lâcheront pour autant rien, et joueront le jeu quoiqu'il arrive jusqu'au dernier match de ces Playoff.


Merci Kevin pour cette réaction pleine de lucidité.

De rien, merci à vous pour ce que vous faites pour le football calédonien.




757 vues