La "Sélection Cagou de FOOTNC" : Les milieux de terrain axiaux !


Alors que FOOTNC commençait à l’évoquer en début de semaine dernière, la Fédération Calédonienne de Football (FCF) l’a confirmé par voie de presse quelques jours plus tard : dans son malheur, la crise sanitaire rouvrira probablement les portes des compétitions internationales aux sportifs calédoniens en début d’année 2022. Pour ce qui est du football, la FCF annonce tabler sur le nom du prochain sélectionneur, et qu’une première liste de 50 joueurs devraient être établies en fin d’année 2021, afin de préparer de probables échéances internationales courant Février-Mars 2022.


FOOTNC vous propose donc de continuer à vous dévoiler sa "Sélection Cagou de FOOTNC". Pour rappel, cette Sélection ne comporte aujourd'hui que des joueurs évoluant sur le Territoire (ce qui ne sera pas forcément le cas de la Sélection Cagou Officielle). Cette Sélection Cagou de FOOTNC, basée sur les performances individuelles des joueurs depuis le début de saison, a par ailleurs été enrichie par l'avis d’un panel d’acteurs de l’élite calédonien (joueurs, entraineurs), avec pour but une Sélection la plus objective possible.


Après « Les gardiens et les défenseurs » la semaine passée, voici donc aujourd'hui les « milieux de terrains axiaux » qui ont retenu l’attention des observateurs en ce début de saison.



Lien vers l’article concernant les Gardiens et Défenseurs : « La Sélection Cagou de FOOTNC – Les gardiens et les défenseurs » : https://www.foot-nc.com/post/la-s%C3%A9lection-cagou-de-footnc-les-gardiens-et-les-d%C3%A9fenseurs


Les milieux de terrains axiaux :

Joseph ATHALE (Hienghène Sport) : « Dans toute équipe ambitieuse, les éléments moteurs doivent être mis au centre du combat ». C’est selon ce principe fondamental que le "couteau suisse" de Hienghène Sport, qui a déjà évolué en défense centrale, latéral ou encore même ailier, retrouverait son poste de prédilection dans l’entrejeu. Doté d’un certain vécu, tactiquement au point, et pouvant être une « rampe de lancement » remarquable grâce à son très bon jeu long, il serait une réelle garantie pour la Sélection Cagou à ce poste de sentinelle devant la défense.


L'heure pour Joseph Athale de prendre les rênes de la Sélection est peut-être arrivé


Cédric SANSOT (Hienghène Sport) : Comme son compère précédemment cité, le longiligne milieu de terrain de Hienghène Sport, reste incontournable. Expérimenté, sûre techniquement pour les sorties de balle, il est également capable de se projeter dans la surface adverse, où son jeu de tête a fait basculer plus d’un match à enjeu ces derniers mois. Nul doute qu’avec cette paire de milieux de terrain axiaux, la Sélection Cagou se battirait sur des bases solides.


Retrouvera-t-on cette paire sous d'autres couleurs dans un futur proche ?


Remplaçants :

Geordy GONY (Hienghène Sport) : Peut-être un peu moins présent cette saison que ces deux coéquipiers précédemment cités, il n’en demeure que le milieu relayeur nordiste serait une valeur sûre en cas de défection d’un des deux éléments de la paire initiale. Expérimenté lui aussi, joueur complet, il est difficile d’imaginer la Sélection Cagou se passer de lui. A ce poste de « 3ème joueur expérimenté et potentiellement titulaire », il serait en concurrence avec Joel Wakanumune (Tiga Sport). Le précédent capitaine de la Sélection Cagou traverse une saison moins évidente qu’à l’accoutumé, évoluant parfois en défense centrale pour les besoins de son équipe. Il reste néanmoins une valeur sûre, sur qui un sélectionneur n’aurait aucun mal à s’appuyer.


Geordy Gony reste lui aussi une valeur sure du football calédonien

En forme, Joel Wakanumune peut être incontournable


Pierre BAKO (Tiga Sport) : Même s’il a encore de nombreux points à parfaire, Pierre Bako parait être « l’avenir » de la Sélection Cagou. A tout juste 20 ans, il s’est vu confier avec réussite les clés de l’entrejeu du Champion en Titre calédonien, et ce n’est pas rien. Si les rouges et blancs de Tiga ne réalisent peut-être pas complètement la saison espérée, le jeune milieu de terrain, qui avait fait partie de l’aventure en Inde pour la Coupe du Monde des U17, se montre pour sa part plutôt régulier. Cerise sur le gâteau, il a déjà été à 4 reprises buteurs cette année. A ce poste du « 4ème milieu de terrain axial », il pourrait être en concurrence avec Willy Waheo (SC Ne Drehu), qui a un tout autre profil que le milieu de terrain de Tiga Sport. Avec un jeu plus adapté à un milieu de terrain à 3, il pourrait se montrer très performant, en témoigne ses 7 buts déjà inscrits cette saison.


Tout le monde à envie de voir Pierre Bako monter encore plus haut

Willy Waheo (au premier plan) a un profil "box to box", rare en Calédonie


Jules OMEI (AS Mont-Dore) : Ca serait peut-être "la" surprise de cette Sélection, mais les plus fins observateurs l’admettront, le jeune milieu de terrain de l’AS Mont-Dore, qui a lui aussi fait partie de l’aventure en Inde en 2017, le mériterait amplement. Combattant hors-norme malgré son petit gabarit, il est surtout doté d’une technique et d’un sens du jeu qui font frémir tout amoureux du ballon rond. Devant encore gommer quelques sauts d’humeur et de concentration parfois, il viendrait pour apprendre, avant de surprendre ? A cette 5ème place de milieu de terrain axial, indispensable en cas d’évolution vers un milieu à 3, Jules Omei serait en concurrence avec trois autres espoirs du football calédonien : Rayan Oue (Hienghène Sport), qui ne cesse de prendre du galon chez le leader nordiste, Josuah Hlemu (AS Lossi), qui tire son épingle du jeu au poste de sentinelle malgré une saison en dent de scie du côté des oranges, et enfin Pierre Wawia (AS Lossi, ex-Horizon Sport), qui s’il a connu un début de saison contrasté, paraît avoir un potentiel athlétique et technique intéressant. A eux de confirmer !


Jules Omei (en rouge et noir) ne cesse de gravir les marches, bientôt celle de la Sélection ?

Josuah Hlemu (à gauche) fait lui aussi une année intéressante du côté de Lossi

A quoi ressemblera la prochaine Sélection Cagou ? (crédit photo : FCF)






1,257 vues