encart%20publicitaire_edited.jpg

Le Football à Ouvéa, avec François Naoumo (AS Perruches d'Ouvéa)



Pour 2021, FOOTNC est en pourparler pour diffuser chaque semaine les résultats des compétitions des îles, et donner plus de visibilité à un football qui le mérite. Dans cette optique, et quelques semaines après que l'Etoile de Banoutr soit passée tout près d'être le premier club d'Ouvéa à atteindre l'élite calédonien, FOOTNC est parti à la rencontre du coach d'un autre club central de "Iaai", François Naoumo, aussi connu sous le nom de Sua, responsable de l'AS Perruches d'Ouvéa.



Sua, merci de nous accorder un petit moment. Présente toi un petit peu. D'où viens tu et que fais tu dans la vie ?

Bonjour Bastien, bonjour FOOTNC et bonjour à tous les amoureux du football calédonien. Personnellement, je viens de la Tribu de Mouli et je suis ambulancier au dispensaire d'Hulup.

Tu es donc le responsable des séniors de l'AS Perruches d'Ouvéa, c'est ça ?

Exactement. Pour ma part, joueur, j'ai essentiellement joué sur Nouméa, à Mouli Sport. Puis quand je suis rentré sur Ouvéa en 2015, j'ai pris l'équipe en main. Tout ça s'est fait assez naturellement, puisque l'AS Perruches d'Ouvéa est l'équipe de notre tribu, Mouli.


A l'image de Joseph Athale ou d'autres, Ouvéa sort régulièrement des bons joueurs. Pour autant, on en sait peu sur le football à Ouvéa. Décris nous un peu comment ça se passe en sénior.

En sénior, pour l'année 2020, nous avons fait un championnat avec 6 équipes : Etoile de Banutr, Wabay, Pogami Sport, Inter Bunaca, Wagelilo et nous, Perruches d'Ouvéa. C'est peu à mon goût, malheureusement. On pourrait être plus, mais 5 équipes sont en "sommeil" actuellement.


Penses tu que c'est la principale raison pour laquelle Ouvéa n'a encore jamais réussi à placer d'équipe en Super Ligue ?

C'est une des raisons, puisque ayant peu d'équipes engagées, on joue peu de matchs et donc on progresse moins vite. Mais, ce n'est pas la seule raison pour laquelle Ouvéa n'a pas de représentant dans l'élite calédonien, et a un léger retard sur Maré et Lifou, selon moi.


L'équipe des Perruches d'Ouvéa, avec Sua, deuxième en partant de la gauche


Quelles sont ces raisons à ton avis ?

Elles sont multiples, complexes mais pas insurmontables. Tout d'abord, il y a le souci des obligations imposées par la Ligue. Chaque club doit avoir des équipes de jeunes. Or, chaque tribu n'a pas forcément assez de jeunes pour monter une équipe dans chaque catégorie. Certains clubs récupèrent donc les jeunes d'autres tribus (avec leur autorisation), mais les autres clubs se retrouvent donc en difficulté vis-à-vis des obligations d'équipe de jeunes dictées par la Ligue. Un deuxième point, qui serait également à améliorer, est celui de la présence trop peu nombreuse sur l'île d'éducateurs formés. A nous, pour ces deux premiers points de réfléchir, et de trouver les solutions.


Sur Ouvéa, il y a également le problème de l'absence d'un terrain synthétique, comme il peut y avoir sur Maré et Lifou, non ?

Exactement, et c'est surement notre plus gros point noir pour faire progresser le football sur Ouvéa, notamment chez les séniors. Il faut savoir qu'aucune équipe sur Ouvéa ne s'entraîne sur un terrain éclairé. Etant donné que chacun a un petit boulot, que personne n'est jamais disponible au mieux avant 16h30, et qu'on arrête tout quand le soleil se couche, ça nous laisse peu de temps pour s'entrainer et progresser. Ca fait depuis longtemps qu'on espère ce terrain synthétique. En 2019, ils ont commencé des travaux pour un terrain sur Fayaoué, mais pour le moment rien n'est terminé.


Le terrain d'entrainement de l'Etoile de Banoutr, à deux doigts d'accéder à la Super Ligue cette année


Tu évoquais le football des jeunes tout à l'heure. C'est souvent la base de la pyramide si on veut progresser. Qu'en est-il sur Ouvéa ?

Même si chaque club ne parvient pas forcément à présenter une équipe dans chaque catégorie de jeunes. Nous avons sur Ouvéa un "Pôle Espoir", qui regroupe tous les meilleurs jeunes des trois collèges d'Ouvéa. Ils s'entrainent ensemble tous les mardi et jeudi sous la houlette d'Humbert Soulou. Ce dispositif est très positif, et permet que nos jeunes aient une bonne progression. Mais là encore, il ne faut pas se leurrer, nombreux sont ceux qui iront continuer leurs études sur Nouméa (et c'est bien la priorité), et donc peu viendront étoffer les équipes séniors sur Ouvéa, en tout cas, pas immédiatement.


Puisque tu les évoques, si on revient un peu aux équipes séniors, à titre personnel, ta formation a échoué en Finale des Playoff d'Ouvéa cette année.

Effectivement, nous avons été battu par l'Etoile de Banoutr. C'est un peu une déception pour nous puisque nous avions terminé premier du championnat régulier. C'est une déception également, car en 2019 nous avions déjà terminé premier, mais c'est là aussi l'Etoile de Banoutr qui était sorti pour les Playoff, car nous ne remplissions pas les obligations vis-à-vis des équipes de jeunes. Cette année, nous étions en règle par rapport à ces obligations, malheureusement nous perdons en Finale. Espérons que 2021 soit la bonne ! A noter, que nous avons néanmoins tous étaient derrière l'Etoile pour les Playoff Inter-Iles, en suivant notamment les matchs sur FOOTNC. On vous en remercie d'ailleurs.


Super. Merci Sua pour toutes ces explications. En espérant que le football continuent de progresser sur Ouvéa et qu'on voit un jour un club de "Iaai" dans l'élite calédonienne.

Je l'espère aussi ! Merci à toi et FOOTNC. Et bonne préparation à tous les coachs de Calédonie pour cette nouvelle saison qui débute.


C'est tout Ouvéa qui aura été solidaire de l'Etoile de Banoutr pour leur Finale des Playoff Inter-Iles.



526 vues