encart%20publicitaire_edited.jpg

Les joueurs à suivre en 2021 : Vincent Mirtchev, un soldat au service de Dumbéa



La Super Ligue a repris avec joie le week-end dernier. FOOTNC vous propose durant les quelques semaines à venir, de continuer à retrouver les joueurs qui seront à suivre cette année. Ceux qui, s'ils confirment tous les espoirs placés en eux, pourraient bien être des éléments incontournables de leur équipe cette année.


Pour ce nouveau numéro, place à Vincent Mirtchev. Le nouvel attaquant de Dumbéa, transfuge de l'Olympique, a tout de la bonne pioche pour le groupe de Francis Watrone. Joueur de devoir, au gabarit intéressant, il aurait probablement approché la vingtaine de buts en PH Sud l'an dernier, si une blessure au genou n'était pas venu contrarier sa saison. Bien qu'un peu déçu du premier revers de la saison, concédé ce samedi (5-0 contre le SC Ne Drehu), il nous a fait la gentillesse de se présenter un peu et d'évoquer les ambitions de son nouveau club.



Vincent, peux tu te présenter un petit peu ? Quel a été ton parcours footballistique ?

Je suis originaire de banlieue parisienne, de Fresnes dans le 94, de mère française et de père bulgare. J'ai 34 ans et je suis en Calédonie depuis 10 ans maintenant. Si on revient au début de mon parcours, j'ai débuté le foot à 9 ans, dans le club du KHVC Linkebeek, en Belgique, où j'ai vécu dans mon enfance. Lorsque je suis revenu en France, à 15 ans, j'ai fait plusieurs tests dans des centres de formation, et suite à un essai au Stades Rennais, j'ai été envoyé au CS Bretigny sur Orge dans le 91. C'est un club qui a formé de nombreux joueurs devenus professionnels : Jérémy Menez, Patrice Evra, Jimmy Briand. J'y ai joué 3 ans, notamment au niveau National, qui est le plus niveau du championnat des jeunes en France. Parmi mes excellents souvenirs avec eux, on aura été finaliste de la Coupe de Paris en 2002. Une finale perdue contre le PSG. Malheureusement, vers 18 ans, je me suis blessé assez sérieusement au cou, et j'ai dû mettre en suspens un peu le football. Je continuais à jouer mais avec moins d'ambitions. Pour ce qui est de mon parcours en Calédonie, quand je suis arrivé en Calédonie, j'ai signé à l'Olympique, principal club où j'ai joué sur le Territoire.


Et on cru comprendre que tu t'es essayé au futsal aussi, c'est exact ?

Effectivement, j' ai signé au FC Ferrand pour une saison, en 2019. C'était vraiment une nouvelle approche du foot, avec un coach passionné et très impliqué, Vincent Vasapolli, et un excellent groupe. C'était une super expérience mais le foot à 11 me manquait. Le côté physique, les espaces, les transversales, les frappes enroulées ! Du coup, en 2020, je suis retourné à l'Olympique.


Vincent, sous les couleurs du FC Ferrand, en 2019


Justement, l'an dernier, après un très bon début ponctué de nombreux buts et passes décisives, tu te blesses gravement au genou contre l'AS Mont-Dore en Quart de Finale de Coupe de Calédonie. Comment ça va aujourd'hui ?

L'année dernière, à l’Olympique, on fait un bon parcours, avec un super coach et une très bonne bande de copains. Malheureusement, on rate la montée. Si ce n'est pas la principale raison, l'arbitrage aura été des plus catastrophique. C'est vraiment un problème dans les divisions inférieures à la Super Ligue. Il faudrait vraiment trouver une solution. Après, la montée de Dumbéa ne souffre d'aucune contestation, ils étaient les meilleurs et les plus réguliers. Pour ma blessure, je me fais mal au genou droit, en Coupe comme tu l'as dit. Je me suis déjà fait opérer du genou gauche en 2012, donc j'appréhendais un peu le verdict. Mais, en fait, malgré une rupture partielle du ligament croisé, je ne me suis pas fais opérer. J'ai encore quelques douleurs aujourd'hui, mais ça va de mieux en mieux. Ça me gêne un peu au niveau de l’engagement physique, qui est pourtant ma force principale, donc c'est un peu frustrant. Mais bon, ça va de mieux en mieux quand même, donc je suis positif pour la saison à venir.


Vincent, sous les couleurs de l'Olympique l'an dernier (crédit photo : Alain Vartane)


Tu arrives donc au Dumbéa FC. Quelles sont tes premières impressions ?

Notre arrivée à Dumbea, s'est très bien passée. Je dis "notre", car Benjamin Delorme a également signé, en provenance de l'Olympique lui aussi. Tout le monde a été très accueillant. L'équipe joue bien, même si on est perfectible, comme on a pu le voir ce week-end. On a un groupe homogène, je pense qu'on arrivera à de bonnes choses. Il faut d'abord qu'on intègre vite que la Super Ligue nécessite une implication supérieure à la PH. Même si avec le résultat de ce week-end, ça en étonnera certains, on ne veut pas que viser le maintien. On est des compétiteurs, on va donc chercher à aller toujours plus haut. A nous de réagir dans les prochains matchs, et dès samedi contre le RC Poindimié.


Merci Vincent.

Merci à toi surtout. C'est vraiment super ce que FOOTNC fait pour le football calédonien, ça le valorise, ça donne aux joueurs l'occasion et l'envie de s'exprimer.



Dumbéa FC voudra réagir dès ce week-end contre le RC Poindimié



Précédentes présentations des "Joueurs à suivre en 2021" :

Yohan BEARUNE (Horizon Patho) : Les joueurs à suivre en 2021 : Yohan Bearune, le N'golo Kanté de Patho (foot-nc.com)

Jean-Pierre ENOKA (AS Lossi) : Les joueurs à suivre en 2021 : Jean-Pierre Enoka, un roc en devenir (AS Lossi) (foot-nc.com)

Nalo WABEALO (RC Poindimié) : Les joueurs à suivre en 2021 : Nalo Wabealo, un sérial buteur au service du RC Poindimié (foot-nc.com)

Paul WANANIJE (Qanono Sport) : Les joueurs à suivre en 2021 : Paul Wananije, le feu follet de Qanono (foot-nc.com)



REJOIGNEZ LA PAGE FACEBOOK DE "FOOTNC" POUR SUIVRE AU PLUS PRES L'ACTUALITE DU FOOTBALL CALEDONIEN !!







527 vues