encart%20publicitaire_edited.jpg

Mobil Super Ligue : Patho garde la cadence contre Lossi !

Dernière mise à jour : 8 nov. 2020


Ce week-end, après plus d'un mois sans match, la Mobil Super Ligue reprenait ses droits. Pour ouvrir cette 7ème journée de championnat, l'Horizon Patho et l'AS Lossi s'affrontaient, au Stade Numa Daly. Ces deux formations présentaient, pour l'occasion, des objectifs divergents pour cette rencontre. L'Horizon, leader ex-aequo avant cette rencontre, avait probablement à coeur de continuer à s'accrochait aux premières places. Tandis que pour l'équipe de Patrick Drawilo, 7ème au classement, s'était l'occasion de lancer enfin leur saison. Deux objectifs donc, mais une seule et même envie de chaque côté : l'emporter !




Lossi commence fort, très fort !

Pour cette reprise de la Mobil Super Ligue, le soleil est au rendez-vous. Et quel soleil ! A l'heure du coup d'envoi (13h), il fait près de 35° sur la pelouse de Numa Daly. Après un mois sans match officiel pour les deux équipes, il est certain que les organismes allaient être mis à dure épreuve avec de telles conditions. Concernant les compositions, l'Horizon Patho se présente en 3-5-2 (ou 4-4-2, on en débattra plus tard !), avec leur capitaine Jean-Claude Jewine au milieu de terrain, et le duo Wamejo-Washetine en pointe. Du côté des oranges de Lossi, Patrick Drawilo reconduit son 4-3-3 habituel, avec Pierre Kauma en sentinelle devant la défense et Fizine Saiko, capitaine, en pointe.

Bien que légèrement décroché au classement, ce sont les oranges qui se mettent les premiers en action dans ce match. Patho, évoluant avec une formation extrêmement offensive (une ligne de 4 attaquants lorsqu'ils attaquent !), offrent en contre-parti des espaces à l'adversaire à la perte du ballon. Et les coéquipiers de Saiko vont très vite en profiter. Les situations de 3 contre 3 se multiplient. Et, sur l'une d'elle, le très en jambe Manu Soh fait la différence sur son côté gauche, avant de centrer et de pousser l'adversaire au but contre son camps ! (1-0) Les locaux prennent donc l'avantage, et ce n'est pas immérité au vu de leur adaptation à la tactique de jeu adverse ! Patho, pas décidé à laisser s'envoler ainsi sa place de leader ex-aequo, tente de réagir en étirant le jeu sur la largeur, mais ce sont les oranges qui, au final, vont continuer à se montrer dangereux. Sur un énième contre, Fizine Saiko devance le gardien adverse, mais ne peut conclure la balle du break ! Pire encore, sur l'action, il se fait mal et doit quitter ses coéquipiers après seulement 25 minutes de jeu. Un coup dur pour Lossi, et peut-être un tournant du match. Et ce ne sera pas le dernier coup du sort en défaveur des locaux. Peu de temps après, sur une passe en retrait, Manu Wejieme, dernier rempart des oranges, se fait contrer par Albert Golesha, venu comme une bombe au pressing depuis son aile opposée. L'abnégation de ce dernier est récompensée, et il n'a plus qu'à pousser le ballon au fond des filets pour égaliser. (1-1) Très dur pour l'AS Lossi, qui jusqu'à présent avait fait un excellent début de match, et qui sur deux coups du sort, perd son capitaine et son avantage au score. Pour autant, plus rien ne sera marqué d'ici la pause. On aura donc assisté à une première mi-temps extrêmement vivante au vu de la chaleur ambiante, où les contre-attaques auront prédominé de chaque côté, au dépend d'un jeu d'attaque placé.


Manu Soh se sera montré à son avantage en première période


Patho accélère et confirme son statut.

Le début du second acte dépareille un peu avec la première mi-temps. Les deux équipes ont resserré quelque peu les rangs, et on assiste plus à d'âpres duels. A ce petit jeu là, Patho impose petit à petit sa densité athlétique, à de jeunes locaux plus dans la technique et la vivacité. Ayant du mal à ressortir le ballon et à toucher leurs attaquants, les oranges sont de plus en plus acculés. Ca ne se traduit pas encore au tableau d'affichage, mais Golesha est à deux doigts du doublé sur corner. Seul dans les 6 mètres, il tergiverse un peu trop, et n'arrive finalement pas à conclure ! S'ensuit, peu de temps après, une frappe de Poleo Ngaiohni, que Manu Wejieme, vigilant, parvient à claquer en corner. Mais, ce qui devait arriver, finalement, arrivera. Sur le corner concédé par le portier local, Jean-Claude Jewine, auteur par ailleurs d'un excellent match, est à l'entrée de la surface pour reprendre un ballon repoussé par la défense adverse. Sa frappe instantanée est légèrement contrée, mais finit tout de même sa course au fond des filets. Patho prend l'avantage pour la première fois du match ! (1-2) Lossi tentera bien de réagir, mais désarçonné par la sortie de leur capitaine et avant-centre en première mi-temps, ils manquent clairement de poids aux avant-postes. Et comme quand rien ne va, c'est au tour de Pierre Kauma, capitaine par intérim de boiter régulièrement bas. Jean-Paul Enoka, lui, a beau se démultiplier en défense centrale, les oranges vont à nouveau plier. Bien lancé en profondeur, Jean-Paul Wamejo fait preuve d'une extrême lucidité pour ne pas s'affoler devant Manu Wejieme. Il le contourne et finit par servir sur un plateau Timothé Washetine, pour le but du break ! (1-3) Une très belle action pour prendre le large, la messe paraît être dite ! Lossi tentera bien quelques dernier baroud d'honneur, mais Wea Washetine veille au grain, notamment sur un beau coup-franc de Kela, qu'il claque au-dessus de sa transversale. Les oranges auront donc essayé de réagir en fin de match, mais un peu trop tard, l'arbitre renvoyant les 22 acteurs aux vestiaires. Patho s'impose donc, et continue à se mêler à la lutte pour le titre. Lossi, pour sa part, regrettera probablement le scénario de ce match. Bien partis, ils se sont quelque peu éteints en deuxième période. Ils auront, néanmoins, probablement à coeur de se relever lors des 2 dernières journées avant la trêve, contre l'AS Wetr et la JS Baco !



L'oeil de la Rédaction :

"Pour avoir régulièrement vu jouer l'AS Lossi, notamment lors de rencontres amicales, leur match de ce samedi a été vraiment étrange. Peut-être était-ce une volonté de jouer rapidement de l'avant, face à une équipe qui laisse beaucoup d'espaces, mais ils n'ont pas posé leur jeu comme ils savent si bien le faire. Ainsi, on a peu vu leur milieu de terrain, qui pourtant avec la triplette Nyipie-Kauma-Katrawa, n'est habituellement pas gênée avec le ballon ! Pour ce qui est de Patho, c'était la première fois que FootNC les suivait cette saison. Le moins que l'on puisse dire, c'est que leur tactique a tout d'étonnant, mais quel vent de fraîcheur apporte-t-elle ! On ne sait pas trop s'il s'agit d'un 3-5-2 ou d'un 4-4-2 avec un libéro et un stoppeur, mais toujours est-il qu'il y a toujours des solutions sur l'aile opposés. Avec un telle occupation de la largeur et des joueurs aussi talentueux que Jewine ou Pierre Wawia au milieu de terrain, leur jeu est extrêmement plaisant à regarder. Et très souvent porteur de nombreuses occasions (ce qui reste l'essentiel) !"


Toujours aussi déterminé, Patho sait où il veut aller !



LA FEUILLE DE MATCH

Mobil Super Ligue - 7ème journée

Samedi 24 octobre 2020, 13h

Terrain en herbe, Stade Numa Daly


AS LOSSI - HORIZON PATHO 1-3 (MT : 1-1)

Arbitre : Marius Gaïcoin, assisté de Aurélie Viarouge et Eric Pougin

Buts : CSC pour Lossi ; Golesha, Jewine, Washetine T. pour Patho


AS LOSSI : Wejieme E - Kauma M, Enoka JP, Sio D, Kauma P, Timoteo A, Nyipie C, Saiko F (cap), Katrawa K, Soh M.

Remplaçants : Gorendiawe R, Hmaloko C, Kela M, Katrawa H.

Entraineurs : Patrick Drawilo


HORIZON PATHO : Washetine W - Wahopie S, Caroine JB, Golesha A, Ngaiohni P, Jewine JC (cap), Wamejo JP, Wawia P, Washetine Ti., Washetine Theo., Bearune Y.

Remplaçants : Bearune X, Wawia B, Yengo J, Caroine W.

Entraineur : Washetine JM



On peut compter sur Patrick Drawilo pour savoir remobiliser ses troupes !



>> REPORTAGE PHOTOS A SUIVRE ...

215 vues