encart%20publicitaire_edited.jpg

O'LEAGUE 2022 - HIENGHENE SPORT : "ILS L'ONT FAIT !" (FOOTNC)


FOOTNC vous permet de suivre toute l'actualité du représentant calédonien, Hienghène Sport, lors de la O'league 2022.


Il fallait une victoire pour se qualifier : les coéquipiers de Bertrand Kaï ont été la chercher. Ce jeudi midi à Auckland, le dernier vainqueur de la O'League a pris son destin entre ses mains en venant à bout des fidjiens de Rewa FC, grâce à deux réalisations de Fonzy Ranchain et Joseph Athale. FOOTNC vous analyse cette victoire qui ouvre aux calédoniens les portes des demi-finales de la O'League 2022.


 

Le pari risqué de l'"intensité"

Hienghène Sport est rentré tambour battant dans cette rencontre cruciale, multipliant les corners en début de match. Privilégiant un jeu très verticale, au détriment d'un jeu de possession malgré leur supériorité technique, les Nordistes ont fini cependant par se faire un peu peur en fin de première mi-temps, où Abbu Zahid l'attaquant adverse s'est créé de grosses situations. Passé cette mauvaise période, les bleus n'ont heureusement pas connu le même "trou d'air" en seconde période.


Hienghène Sport gagne à l'expérience

Ce midi les coéquipiers de Bertrand Kai se sont probablement servis de leur expérience engrangée lors des précédentes éditions, ainsi que lors de leur participation au Mondial des Clubs en 2019 pour l'emporter. Gérant mieux leurs temps forts et temps faibles, ils ont su avoir le vice nécessaire inhérent à toute grande compétition pour faire basculer le match en leur faveur, en témoigne l'excellent coup-franc obtenu par Amy Roine lors de l'ouverture du score. Savoir "construire" une victoire est important, ils en auront également besoin dès ce dimanche en demi-finale.


La joie collective de Hienghène Sport (crédit OFC)


Un facteur X nommé Fonzy Ranchain

Nous l'évoquions il y a quelques semaines dans nos colonnes, après un début de saison timide, Fonzy Ranchain, transfuge de l'AS Magenta cet été après une longue blessure, est en train de devenir un maillon indispensable à l'équipe de Felix Tagawa. S'il aura bien été aidé par un Amy Roine très incisif en première mi-temps, celui qui peut aussi bien évoluer en tant qu'ailier ou meneur de jeu a été très précieux ce midi. Ayant souvent le geste de juste et incisif offensivement, ce n'est pas étonnant qu'il soit à l'origine des trois buts marqués par Hienghène Sport depuis le début de la compétition (2 buts, 1 passe décisive). Il aura finalement été élu "homme du match" par l'OFC pour cette victoire capitale, et ça paraît somme toute logique.


Et maintenant ?

Après une défaite initiale lourde, mais logique au vu des absences, Hienghène Sport a réussi par la suite à faire le travail pour rallier les demi-finales, où il seront opposés ce dimanche à 10h30 (heure NC) au champion Tahitien de l'AS Venus. Si ces derniers ont impressionné lors de leur premier match en l'emportant 3-0 face à l'autre sortant de la Poule A, Central Coast FC (Salomon), grâce à un triplé de leur capitaine Teaonui Tehau, ils ont ensuite été moins flamboyant, ne l'emportant que 1-0 face à Lae City (Papouasie NG) en jouant à 11 contre 10 pendant pourtant de longues minutes, puis ont fini par s'incliner pour leur 3ème match, 1-0, face au Galaxy FC (Vanuatu), en jouant là aussi la majeure partie de la rencontre en supériorité numérique. En somme, si les tahitiens auront peut-être eu l'avantage d'avoir pu faire tourner leur effectif lors du 3ème et dernier matchs de poule, ils paraissent totalement à la portée des coéquipiers de Bertrand Kaï.


Il faudra se méfier de Teaonui Tehau (AS Venus) (crédit OFC)


741 vues