encart%20publicitaire_edited.jpg

PH Sud : L'ASC Boulouparis vend chèrement sa peau contre le FC Gaitcha !


Nouveau leader de la PH Sud, le FC Gaitcha effectuait, ce week-end, un déplacement périlleux à Boulouparis. En effet, les hommes de Jess Boa, fort d'un début de saison intéressant, comptaient bien faire bonne figure, et pourquoi pas obtenir le scalp du leader nouméen. Ces derniers étaient donc prévenus : âpre duel en perspective !




Gaitcha commence fort, Boulouparis réagit !

En s'emparant, il y a deux semaines, du fauteuil de leader de la PH Sud, au détriment du CA Saint-Louis, le FC Gaitcha sait maintenant qu'il sera attendu au tournant. De son côté, l'ASC Boulouparis, 5ème au classement, effectue un début de saison plus que prometteur. Dernière bonne performance en date, leur match nul contre l'Olympique, autre formation du haut du tableau, le week-end dernier.

A l'image d'un état de la pelouse impeccable, les conditions de jeu pour ce début de rencontre sont optimales. Les locaux se présentent dans leurs couleurs habituelles blanches et vertes, et sont disposés tactiquement en 3-5-2. Le FC Gaitcha, lui, vêtu de bleu et rouge, arbore un 4-4-2 à plat. Ce sont ces derniers qui vont se mettre les premiers en évidence, mais la frappe de Siko Waimo est hors cadre. Les hommes de Jess Boa ne s'en laissent pour autant pas compter et répondent, à leur tour, sur coup-franc. Néanmoins, Jurgen Bouacou voit sa frappe être légèrement trop enlevée. Le match est équilibré et plaisant, et ce sont les visiteurs qui vont tirer les premiers. Sur un centre d'Ino Qenenoj, le gardien local apprécie mal la trajectoire du ballon et Rock Ele-Hmaea est tout heureux de pouvoir conclure de la tête. (0-1) Boulouparis tente de réagir, mais ils vont malheureusement se faire cueillir, très rapidement, une nouvelle fois. Sur un nouveau bon centre de l'actif Qenenoj, Bayron Ele-Hmaea, à son tour, déclenche une belle reprise de volée, que le portier local ne peut que détourner dans ses propres filets. (0-2) On joue la vingtième minute de jeu, Gaitcha aura été chirurgical ! Mais c'est sans compter sur les hommes de Jess Boa, qui comptent bien vendre chèrement leur peau. Encouragés par une bonne floppée de supporters, ils repartent de l'avant. Et, après plusieurs tentatives infructueuses, ils finissent par trouver la faille. Sur un bon décalage, Steeven Pita, véritable poison, et déjà auteur d'un doublé le week-end dernier, réussit une superbe reprise de volée croisée, que Pawine Ukajo ne peut repousser ! (1-2) Le match est relancé ! La fin de première mi-temps sera très vivante, Dovish Hnanganyan accélérant à plusieurs reprises sur son côté gauche, pour les bleus et rouges, et le duo Pita-Gatha se montrant toujours aussi dangereux pour les locaux. Kevin Anglement, dernier rempart des verts et blancs, va également se mettre en évidence en cette fin de première mi-temps, repoussant coup sur coup, et de fort belle manière, une tête et un coup-franc de Manu Katrawa. Fin de ce premier acte donc, qui, à l'image des applaudissements très appuyés des supporters à la sortie des joueurs, aura été extrêmement plaisant.


Boulouparis n'aura pas démérité, loin de là ! (But de Steeven Pita)


Boulouparis vend chèrement sa peau !

Ce n'était pas faute de s'y attendre, mais les joueurs de Gaitcha vont très rapidement être bousculés en ce début de deuxième acte. Les verts et blancs, probablement encouragés par leur coach à continuer dans leurs bonnes intentions, démontrent tout de suite leur envie d'aller de l'avant. Et cela va très rapidement payer ! Sur corner, David Gatha s'élève plus haut que tout le monde et envoie le cuir au fond des filets ! (2-2) 5 minutes de jeu en deuxième période et déjà tout est à refaire pour les hommes d'Olivier Xolawawa ! Quel caractère du côté des locaux, qui déjà la semaine précédente étaient revenus à 2-2 après avoir été menés 2-0 ! Et ce scénario de match ne fait qu'encourager encore un peu plus les supporters locaux à pousser leurs protégés. Le leader nouméen, encore invaincu depuis le début de la saison, va-t-il chuter pour la première fois ? Ou bien, va-t-il faire preuve de caractère et réussir à repartir de l'avant ? Olivier Xolawawa, lui, a sa petite idée. Replaçant un de ses principaux atouts offensifs, Dovish Hnanganyan, dans l'axe, il essaie de mettre un peu plus la pression sur la défense centrale adverse. Et ça va s'avérer payant ! Sur une ouverture millimétrée du très talentueux Manu Katrawa, Hnanganyan s'échappe dans le dos de la défense adverse et remporte son face-à-face ! (2-3) Quel match ! Et ce n'est pas fini, Boulouparis, et son très remuant milieu gauche, ne comptant pas rendre les armes si facilement. Ce dernier donne le tournis à la défense visiteuse, et il faut un très sûre Pawine Ukajo pour s'opposer à lui en angle fermé. De l'autre côté, Kevin Anglement, n'est pas en reste. Bien décidé à maintenir le suspens jusqu'au bout, il réalise plusieurs arrêts de grandes classes, notamment sur un corner rentrant de Michel Ukajo, puis une reprise de la tête de Manu Katrawa. Nous jouons la 70ème minute, et c'est bel et bien à un indécis bras-de-fer auquel nous assistons ! Les défenses plient de chaque côté, mais souvent secondées par leur gardien, ne rompent pas. Finalement, la décision va se faire sur une très belle inspiration d'un joueur sorti du banc. Bonun Pawawi, avant-centre des bleus et rouges, libère les siens d'une superbe frappe des vingt mètres, pleine de spontanéité. (2-4) Après avoir quelque peu douté, le leader Gaitcha refait le break ! Pour autant, les locaux ne baisseront pas les bras. Mais, leurs dernières tentatives, bien que très dangereuses, ne feront pas mouches. Au contraire, en contre, les coéquipiers du capitaine Michel Ukajo finissent par tuer tout suspens, Hnanganyan et Ama Toulangui venant creuser un peu plus l'écart. (2-6) Fin du match, donc, dans lequel les locaux auront mis beaucoup plus à mal le leader nouméen, que le score ne le paraît. Nul doute que les joueurs du Président Franck Castagné seront, ainsi, de sérieux candidats aux places d'honneurs de ce championnat de PH Sud. Pour le FC Gaitcha, contrat rempli. Ils auront su faire preuve de calme mais aussi de caractère, quand l'adversaire est revenu à leur niveau, avant de creuser l'écart en fin de rencontre. Pour ce qui est de la suite, l'ACS Boulouparis se déplacera le week-end prochain sur la pelouse du dauphin, le FC Dumbéa. Le leader nouméen recevra lui le CO Hmeleck, pour un match entre "voisin" de Lifou. Un dernier mot pour la fin, pour dire un grand "Merci", de la part des 2 équipes, à Jordan Nembo, joueur de l'USC, qui a remplacé l'arbitre central au pied levé, après que celui-ci ait été absent.



Réactions :

Neyl Ausu (joueur du FC Gaitcha) : "Très bon état d'esprit des garçons !"

"Ca a été un match difficile ! Mais les garçons ont eu un très bon état d'esprit, surtout quand Boulouparis est revenu rapidement à égalité en deuxième période. On a peut-être eu un peu de mal à poser notre jeu en première période, usant un peu trop de longs ballons. Pour ce qui est de la suite, il n'y a pas de secret : il faut qu'on continue à travailler, pour arriver à nos objectifs !"


Le FC Gaitcha, bien emmené par ses cadres Michel Ukajo et Siko Waimo, aura sur faire preuve de caractère !



LA FEUILLE DE MATCH

PH Sud - 7ème journée

Samedi 24 octobre 2020, 16h

Terrain en herbe, Stade Boulouparis


ASC BOULOUPARIS - FC GAITCHA 2-6 (MT : 1-2)

Arbitre : Jordan Nembo

Buts : Pita S et Gatha D pour Boulouparis ; Hnanganyan D x2, Ele-Hmaea R, Ele-Hmaea B, Pawawi B, Toulangui A pour Gaitcha.


ASC BOULOUPARIS : Anglement K - Broutoi S, Poodjaré F, Onry G, Poiroi JR, Bouacou R, Bouacou J, Tindao L (cap), Pita S, Pouanique A, Gatha D.

Remplaçants : Nodjeou E, Tenda J, Bouacou L, Moareho R, Bouacou A.

Entraineurs : Boa Jess, Franck Castagné


FC GAITCHA : Ukajo P - Bako J, Qenenoj I, Qaeze J, Katrawa M, Waimo S, Ele-Hmaea B, Ukajo M (cap), Ele-Hmaea R, Hnanganyan D, Haluat D.

Remplaçants : Toulangui A, Ausu N, Pawawi J, Qapitro J.

Entraineur : Olivier Xolawawa



Pita Steeven aura été poison tout au long de ce match !


Le FC Gaitcha a un groupe qui vit bien, et ça se voit sur le terrain !


787 vues