encart%20publicitaire_edited.jpg

Réaction - Mais qu'a dit coach Vendegou (AS Kunie) à la mi-temps de la remontada contre l'AS Wetr ?


Ce samedi, nous sommes à la mi-temps du Huitième de Finale entre l'AS Wetr et l'AS Kunie, et les hommes de Kenjy Vendegou sont sévèrement menés 3-0 par les coéquipiers de Germain Haewegene. 45 minutes plus tard, stupeur, l'actuel 4ème de Super Ligue vient de renverser son adversaire du jour et l'emporte 4-3 ! Mais qu'ont pu bien dire Kenjy Vendegou et son staff aux rouges et blancs pour entraîner un tel revirement de situtation ? Ont-ils tenté un coup de poker ? Kenjy Vendegou nous éclaire un peu sur ces 15 minutes de pause qui ont tout changé.



AS WETR - AS KUNIE : 3-4 (MT : 3-0)

Buteurs : R. Walone, JC Wacalie, G. Haewegene pour Wetr; G. Mainmieu x2, R. Neoere, M. Vendegou pour Kunie


Réaction de Kenjy Vendegou (coach AS Kunie) :

Kenjy, 3-0 à la mi-temps, 4-3 en votre faveur à la fin du match. Sur quoi avez vous joué à la mi-temps pour remobiliser tout le monde et faire cette exploit ?

"Je pense qu'il y a plusieurs choses. Déjà, en première mi-temps, le score nous paraissait un peu lourd. On a trois belles occasions en début de match qu'on ne concrétise pas, et notre manque d'efficacité est finalement punis par l'AS Wetr, qui nous mène 3-0 sur trois erreurs individuelles. A la mi-temps, il n'y a pas réellement eu de panique, plus du mécontentement de nous même. On prend des buts sur des erreurs évitables, donc on a déjà fait en sorte de gommer ça. Ensuite, ce scénario là s'était déjà produit en championnat, où au match aller, l'AS Wetr nous avait mené de la sorte, avant qu'on finisse finalement sur un 4-4. On savait donc que cette remontée précédente pouvait jouer un peu dans les têtes adverses. On s'est alors dit qu'il fallait essayer de marquer le plus vite possible pour essayer de leur mettre le doute. Enfin, on a puisé une source de motivation supplémentaire dans un contexte qui nous était propre. Le frère d'un de nos coachs, Luka Douepere est décédé la semaine dernière. Ce dernier n'était donc pas présent au match ce samedi, étant resté à l'Iles des Pins pour un travail coutumier. On s'est donc resserré à la mi-temps, et on s'est dit qu'on avait pas le droit de montrer un tel visage dans ce contexte. Il fallait tout donner pour au moins les rendre fiers. Au final ça a fonctionné, on marque à la 53èm, 63èm, 78èm et 80èm, dans une deuxième mi-temps qui aura globalement été à sens unique. C'est sûrement une de nos plus belles victoires, et j'en félicite bien évidemment les garçons. Je précise enfin que j'associe à ces mots de la mi-temps François Louis Marie, qui nous aide grandement cette saison et qui a un réel impact sur le groupe."


Kunie peut être fier du groupe qu'il forme aujourd'hui

(crédit visuel : FCF)



1,235 vues