encart%20publicitaire_edited.jpg

Retour sur les "Bilans de fin de saison" : l'AS KUNIE avec Kenjy Vendegou (coach)



La Super Ligue calédonienne reprendra ses droits samedi prochain. Pour mieux visualiser la trajectoire de chaque équipe, durant toute cette dernière semaine, FOOTNC vous remet à disposition chaque jour le Bilan de Fin de Saison d'une des formations de l'élite calédonienne.


Pour débuter, l'AS Kunie, où le coach Kenjy Vendegou, malgré un classement défavorable, nous expliquait la satisfaction qu'il avait pu avoir à voir son équipe progresser pour son retour parmi l'élite calédonienne. Une progression qui était pour lui porteuse de réels espoirs pour cette deuxième saison au plus haut niveau du football calédonien.



Kenjy, tout d'abord, merci beaucoup pour ta disponibilité. Cette saison a vu le retour de l'AS Kunie parmi l'élite calédonien, et, à titre individuel, c'était également ta première saison en tant que coach en Super Ligue. Comment l'as-tu vécu ?

Bonjour FootNC, bonjour à tous. Effectivement, pour ma part, c'était ma première saison en tant que coach. Ca s'est globalement bien passé, même si sur une demi-saison on finit dernier. Pour une première sur le banc, ca a été assez confortable puisque je connais la plupart des joueurs, qui sont des frères, des cousins, des tontons.. Puis, on travaillait en binôme avec Luka Douépéré, qui assurait les séances sur l'Ile des pins quand je ne pouvais pas y être (je travaille sur Nouméa). On apprend, en tout cas, énormément de choses, au fur et à mesure des matchs. On prend de l'expérience comme on dit ! Coach, ce n'est pas toujours évident. On souhaite toujours faire au mieux, mais depuis le bord du terrain, une fois que le match est lancé, tu ne peux plus faire grand chose ! Mais bon, voir l'équipe évoluer petit à petit dans certaines choses que l'on essaie de mettre en place, est déjà une grande source de satisfaction.


Tu es un tout jeune coach. Rappelle nous un peu ton parcours, de joueur puis de coach pour ceux qui ne te connaissent pas.

Alors, j'ai commencé dans le football calédonien à l'âge de 11 ans en signant à l'AS Magenta. Un après, je rejoignais les copains à l'AS Lossi. On y a gagné de nombreux trophées en jeune, ainsi qu'une Coupe de Calédonie avec l'équipe première, en 2012. 18 ans après, et après un petit passage en métropole, je signe avec le club de chez moi, l'AS Kunie. C'était en 2015. Alors en PH, on réussit à accéder à la Super Ligue dès la première année, mais malheureusement on fera l'ascenseur et on redescendra l'année suivante. Je signe alors pour Tiga Sport, où j'évolue jusqu'en 2019. Puis arrive cette année, où je resigne à l'AS Kunie en tant que coach cette fois. Mais, où j'aurai dû rechausser les crampons pour filer des coups de main un peu en fin de saison !

J'ai également eu la chance de porter les couleurs de la Sélection Calédonienne, en jeunes, puis en séniors. J'ai entre autre fait partie de la belle aventure des Jeux du Pacifique en 2011, joués sur le Territoire, où on a remporté la médaille d'or.


A un nouveau poste pour lui, Kenjy compte bien tenter de pérenniser l'AS Kunie dans l'élite calédonien


Venons-en à l'équipe un peu maintenant. Vous avez eu un début de saison compliqué avant de bien vous reprendre et de devenir plus consistant. Comment juges tu votre retour dans l'élite calédonien ?

Oui, c'est exactement ce que tu décris. On a eu un début de saison très compliqué, notamment au niveau du rythme. On commençait bien nos matchs, mais les difficultés de préparation et le manque d'enchainement de matchs faisaient qu'on était moins bien en deuxième période. Il faut ajouter à cela que près des deux tiers de l'équipe ont découvert la Super Ligue cette année, avec toute la rigueur et la discipline qu'elle demande. Je pense que notre match déclic aura été contre l'AS Wetr, où on fait match nul, 3-3. Ce résultat nous a vraiment fait du bien, en nous montrant notamment l'état d'esprit qu'il fallait avoir pour la suite. Je dirais donc, une demi-saison pleine d'apprentissage et d'enseignements, qui ne pourra que nous être bénéfique pour la suite.


Ca n'est jamais évident pour un club des Iles de pouvoir se regrouper. Comment fonctionnez vous de votre côté ? Tous les joueurs sont-ils sur l'Ile des Pins ou bien certains s'entrainent-ils sur Nouméa ?

Oui ce n'est carrément pas évident. Pour les joueurs de l'équipe première, ils sont tous sur l'Ile des Pins, hormis un qui poursuit ses études sur Nouméa. Au niveau du staff, travaillant sur Nouméa, je ne peux assurer les séances sur l'Ile des pins que lors des vacances scolaires. Je suis bien évidemment présent à tous nos matchs sur Nouméa. Pour le reste des séances, c'est Luka Douépéré et Julien Douépéré, qui gèrent l'équipe au quotidien. Luka s'occupe plutôt du côté technique, et Julien de l'organisationnel. Après, c'est surtout au point de vue financier que c'est compliqué. Contrairement aux autres équipes des Iles, nous jouons tous nos matchs (allers et retours) sur Nouméa, sans compter les déplacements des équipes de jeunes. Ca représente donc une grosse charge financière, pour laquelle on s'organise comme on peut. Ce n'est pas facile, mais nous sommes des passionnés et on souhaite développer la pratique sportive sur notre île. Alors on s'investit à fond !


Après avoir appris pour son retour parmi l'élite calédonienne, l'AS Kunie compte bien se montrer plus ambitieux cette année.


Effectivement, ça ne doit pas être simple tous les jours. Pour finir sur une note d'optimisme et regarder vers l'avenir, à titre personnel, comment penses tu que l'équipe peut-elle encore progresser ?

Au niveau de l'équipe, s'il fallait progresser sur un secteur en particulier, ca serait la finition. Nous nous créons pas mal de situations, d'occasions franches, mais on a du mal à les concrétiser. Ensuite, nous allons aussi essayer d'intégrer des matchs de préparation dans notre avant-saison, soit sur Nouméa, soit sur l'Ile des pins. On pourrait imaginer inviter des clubs de l'élite, par exemple. Ca nous permettrait de jouer et d'emmagasiner du temps de jeu à un niveau et un rythme que l'on retrouvera dès le début de saison en Super Ligue. Enfin, nous allons certainement penser à un recrutement réfléchi en fonction de nos besoins. Je pense qu'amener un peu de concurrence pourrait faire du bien à tout le monde et tirer l'équipe vers le haut. Mais bien sûr, nous allons prendre ces décisions en groupe, avec Luka, Julien et les joueurs, comme on l'a toujours fait !



Kenjy VENDEGOU

né le 07/02/1986

Originaire de la Tribu de Gadji (Ile des Pins)

Métier : Professeur d'EPS au Lycée Polyvalent Jules Garnier

Parcours joueur : AS Magenta, AS Lossi, Métropole, AS Kunie (2015-2016), Tiga Sport (2017-2019), AS Kunie (depuis 2020)

Sélections Calédoniennes de Jeunes; Sélection Calédonienne A.

Champion des Jeux du Pacifique en 2011

Parcours entraineur : AS Kunie (depuis 2020)



Recrutement AS Kunie Saison 2021 :

Arrivées : Jean-Paul HAUDRA (RC Poindimié)

Départs : Aucun


Premières Journées en Super Ligue pour l'AS Kunie :

J1 : AS Kunie - AS Wetr

J2 : Dumbéa FC - AS Kunie

J3 : JS Baco - AS Kunie

J4 : Exempt

J5 : AS Kunie - Qanono Sport


A l'image de son équipe réserve en 2ème Division, l'AS Kunie reste avant tout un club "familial".



100 vues