encart%20publicitaire_edited.jpg

SC NE DREHU - HIENGHENE SPORT : Quelles seront les clés du Match Retour ? (FOOTNC)



Alors qu'on se dirigeait vers un gros coup du SC Ne Drehu, ce samedi lors du barrage Aller pour la O'League, Hienghène Sport a renversé la situation, en revenant de 2-0 à 2-2 en 8 minutes. Une égalisation qui rabat les cartes et qui risque de nous offrir un second match totalement différent. A quelques heures du coup d'envoi du match retour, FOOTNC vous propose de revenir sur ce qui sera probablement les clés de l'épilogue de la saison 2021 de football calédonien.


 

L'état de fraîcheur

Les entraineurs ont-ils aligné leur meilleure équipe d'emblée lors du premier match, ou ont-ils prévu deux équipes différentes pour chaque match ? Si on aura la réponse demain peu avant le coup d'envoi à cette question, on a du mal à croire à la seconde hypothèse, les tacticiens préférant souvent aligner coute que coute leur meilleure équipe au temps "t", quitte à s'adapter par la suite aux évènements. La fraicheur sera en tout cas un élément déterminant, surtout que le match aller s'est joué sous une forte chaleur. Cette vérité paraît de plus être encore plus vraie pour le SC Ne Drehu, qui paraît dépendant offensivement de son duo d'attaque de feu : Nathanael Hmaen et Jordan Wetria. Le potentiel offensif des oranges dépendra donc probablement grandement de l'état de fraîcheur de ces deux hommes là.


Nathanael Hmaen a été intenable à Koné


Quel public, pour quel arbitrage ?

Il ne faut pas se mentir. Jusqu'au plus haute sphère du football mondial, certaines décisions sont plus ou moins évidentes à prendre en fonction du contexte (demandez à Paris lors de son match retour à Barcelone en 2017). Ce samedi, si le public de Hienghène n'avait pas joué son rôle de douzième homme en fin de match, peut-être que Emile Bearune aurait écopé d'un deuxième carton jaune pour une faute grossière sur Ukajo, et peut-être que le pénalty dans les derniers instants du match n'aurait pas été sifflé. Pour autant, loin de là l'idée que Mr Reboul, excellent sur ce match, a fait basculé le match, l'intervention de Trotro Ukajo en fin de première période sur Shaffy Mandaoue, après ralenti, aurait peut-être pu valoir également la sentence suprême, et, après ralenti également, le pénalty accordé à Jordan Wetria en première mi-temps peut également porter à débat. Les arbitres calédoniens n'ayant pas le droit à la VAR, la présence ou non de supporters en quantité dans les tribunes pour l'une ou l'autre des équipes pourrait donc peser "inconsciemment" sur le résultat final de cette double confrontation.


L'entrée de Miguel Kayara a encore été prépondérante ce samedi


Un avantage psychologique pour Hienghène ?

On entre dans la 87ème minute, les oranges du SC Ne Drehu réalise jusqu'à là le coup parfait. Solides en défense, propres dans les transitions au milieu et réalistes devant, ils ont pris un avantage conséquent qui paraît leur ouvrir pour la première fois de l'existence du club les portes de l'épreuve reine du Pacifique, la O'League. A peine 8 minutes plus tard, Hienghène a refait son retard, et toutes les cartes sont rabattues. Le SC Ne Drehu va-t-il réussir à s'en relever ? Il faudra en tout cas de très grosses forces mentales aux hommes de Cédric Wejieme, pour "repartir à zéro". Hienghène, lui, l'a échappé belle, et s'appuiera peut-être sur ses trente dernières minutes, où les entrées d'Emile Bearune, Miguel Kayara ou encore Fonzy Ranchain, lui on donné un tout autre visage avec plus de liant dans le jeu.


Réponses à toutes ces questions demain, coup d'envoi 15 heure au Stade Numa Daly de Noumea.


A l'image de Jordan Wetria, le SC Ne Drehu va devoir se relever !



394 vues