encart%20publicitaire_edited.jpg

Super Ligue : HIENGHENE SPORT à l'usure face à QANONO SPORT ! (résumé FOOTNC)



Pour le deuxième match de l'après-midi au Stade Yoshida de Koné, nous était proposé un match très intéressant, entre des bleus de Hienghène Sport, "blessé" après leur défaite à domicile lors de la première journée face à Ne Drehu, mais qui a su réagir le week-end dernier, et l'ambitieux Qanono Sport, qui tout juste un an après son accession à la Super Ligue, figure déjà comme une équipe solide de ce championnat, en témoigne leur victoire la semaine dernière, 4-1, sur l'AS Lossi. Notre tout nouveau reporter FOOTNC, Jeff Bernardi, qui aidera à la médiatisation du football dans le Nord cette année, était sur place et vous live ce palpitant résumé.


 

Domination, souffrance et éclair

C'est dans leur habituel 4-3-3 que se présentent les hommes de Félix Tagawa. Pas de nouveauté non plus du côté de Qanono, placés en 4-2-3-1 modulable en 4-4-2 à plat. Le début de match voit les 2 équipes prendre le temps de bien préparer leurs attaques, partant de l’arrière, s’observant et essayant de boucher au mieux les espaces. Mais cette phase d’observation va "éclater" en 2 touches de balles. Une intervention bien senti de la défense des rouges permet de trouver le numéro 9 Ujicas. Ce dernier dévie en profondeur pour son capitaine Paul Atrewe, qui lancé face au gardien, ne se fait pas prier et place le ballon au-dessus de ce dernier. Rocky Nyikeine aura bien toucher le ballon, il ne parvient pas à empêcher l’ouverture du score des visiteurs. (0-1) Echaudés par ce contre-coup, Hienghène prend la directive des opérations, grâce à son pressing très intense et à sa patience dans la construction. Partant des centraux, ils trouvent assez facilement des décalage sur les côtés, les ailiers des bleus pouvant ajuster de nombreux centres et apporter ainsi le danger dans la surface de Qanono. Bien que maitre du jeu, Hienghène n'en est pas totalement serein, et quelques gestes de frustration se perçoivent chez les cadres des bleus ainsi que dans leur staff, notamment après que des situations litigieuses n'amèneront pas aux pénaltis tant réclamés. Qanono, en difficulté pour ressortir le ballon, plie mais ne rompt pas. Ils sont tout de même à deux doigts de concéder l'égalisation à la 42ème minutes de jeu, où suite à une belle ouverture du néo international calédonien Jean-Luc Decoire, Amy Roine parvient à anesthésier le ballon de son pied gauche, pour finalement tenter de conclure d'un extérieur du gauche. Malheureusement pour lui, ce ne fut pas suffisamment claqué pour tromper le gardien adverse. Une dernière sueur froide pour l’arrière-garde de Qanono, qui rentrent néanmoins aux vestiaires avec ce but d’avance et une cage inviolée.


Très belle opposition entre les bleus et les rouges ce samedi


Hienghène impose sa force

Dès l’entame du second acte, les bleus repartent vers l’avant avec encore plus de tranchant, en témoigne la tentative de lob par Bertrand Kaï, qui avait devancé la sortie du gardien adverse sorti à sa rencontre. Les rouges plient mais ne rompent pas. C’était sans compter finalement sur l’inusable Amy Roine. Ce dernier finit par débloquer la situation à la 52ème minute. Bien positionné après un cafouillage dans la surface de réparation, il ne se fait pas prier et transforme l'offrande. (1-1) Revenus au score, les visages de Hienghène se décrispent enfin, et tout devient plus simple. 4 minutes plus tard, Athale profite d’un coup-franc dans le rond central pour déposer un centre au deuxième poteau, tel un quaterback, sur la tête de Cédric Sansot. Ce dernier remise dans l’axe où 3 joueurs se jettent. C’est encore Amy Roine le plus prompt. Il propulse le ballon au fond, à la grande joie des supporters locaux venus assez nombreux. (2-1) Menés au score Qanono est obligé de se découvrir, une aubaine pour les locaux qui affectionnent les projections rapides après la récupération du ballon. C’est d’ailleurs sur une action de ce type, et surtout suite à un geste de pur attaquant que Hienghène prend le large. Un contrôle orienté de Bertrand Kai dans la surface, dos au but, lui ouvre une fenêtre de tir. Plein de sang froid il finit le travail et d'une frappe dans le petit filet opposé. (3-1) Les joueurs de Qanono tenteront bien de pousser. Ils réussiront même à réduire l'écart par Michel Hnailolo, auteur d'un deuxième but en deux matchs, mais malheureusement pour eux les iliens doivent s'incliner pour la première fois de la saison. Pour Hienghène c'est une victoire qui tend à faire penser que leur accroc de la première journée n'était qu'un accident. Ces derniers sont néanmoins 4ème au soir de cette 3ème journée de Super Ligue 2022.


Hienghène revient en force après son échec de la première journée


 

LA FEUILLE DE MATCH

Super Ligue - 3ème Journée

Samedi 30 avril 2022 - 16 heures

Stade Yoshida (Koné)

HIENGHENE SPORT - QANONO SPORT : 3-2 (MT : 0-1)

Buts :

A. Roine x2, B. Kai pour Hienghène; P. Atrewe, M. Hnailolo pour Qanono


HIENGHENE SPORT : Nyikeine R - Yentao W, JL Decoire, Athale J, Oue R, Ihily JC, Kai Nel, Kai Ber (cap), Roine A, Bernole J, Gorendiawe J, Dahite R, Mandaoue S, Bamy I, Yeiwene C.

Entraineur : Felix Tagawa


QANONO SPORT : Hnawia N - Y Sameke, Maeli E, Katrawa D, Iwa B, Henessewene E, Wananije P, Hnailolo M, Ujicas J, Atrewe P (cap), Kecine E.

Remplaçants : Wassin M, Wajoka P, Case J, Siapo F, Hamou N



(crédit : Club Supporters Hienghène)

(crédit visuel : FCF)



628 vues