encart%20publicitaire_edited.jpg

Super Ligue : L'AS MAGENTA se casse les dents sur un AS WETR courageux ! (résumé FOOTNC)



En clôture de cette 6ème journée de Super Ligue, l'AS Magenta avait l'occasion de refaire un petit peu de son retard sur le leader Tiga Sport, accroché plutôt dans la journée au Mont-Dore. Pour cela, il allait falloir aux hommes de Pierre Wajoka de rééditer la performance de la semaine passée, avec cette victoire honorifique sur le terrain du champion Hienghène Sport. Il allait aussi falloir vaincre le signe indien, et ne pas retomber dans le piège connu deux semaines avant face à l'AS Lossi, avec une défaite surprise à Numa Daly. En face, l'AS Wetr réalise un difficile début de saison, mais on peut faire confiance à la mentalité du groupe de JC Xenie pour ne rien lâcher.


 

Une avalanche d'occasions pour débuter

Sûrement au courant des faux-pas (relatifs) du leader Tiga Sport et du SC Ne Drehu à Maré, l'AS Magenta débute la partie pieds au plancher. La vélocité des attaquants jaunes fait mal, JC Wajoka et Germain Haewegene sont difficiles à maîtriser, et il faut à plusieurs reprises d'entrée de jeu des belles interventions du jeune Eric Honakoko. On dénombre pas moins de 8 tirs du côté de l'AS Magenta dans ce premier quart d'heure, mais toujours pas d'ouverture du score. Du côté de l'AS Wetr, on est solidaire, on défend, mais on a du mal à utiliser le ballon, malgré les bons éléments présents sur le terrain, à l'image d'un Christopher Wacalie isolé aux avant-postes. Les bleus et blancs vont plier mais ne vont pas rompre, ralliant ainsi la mi-temps sur ce score nul de 0 partout.


Pierre Wajoka (AS Magenta) s'est démené sur son banc de touche


Wetr donne le bâton pour se faire battre

Au retour des vestiaires, on imagine voir un AS Magenta continuait à appuyer sur l'accélérateur, mais ce n'est pas forcément le cas. Disposés en 5-4-1 (ou 3-4-3), comme la semaine dernière, les hommes de Pierre Wajoka manquent de liant dans le jeu, et seuls les trois hommes de devant se projettent réellement offensivement. D'un autre côté, rassurés défensivement, les bleus commencent à pointer le bout de leur nez, et finissent même pas dominer territorialement à l'heure de jeu. L'AS Magenta en est réduit à jouer le contre, mais ils ne sont pas pour autant maladroits en la matière. Jean-Philippe Saiko lancé dans le bain peu de temps auparavant, croit offrir à Germain Haewegene le but de la délivrance, mais celui-ci est malheureusement pour lui signaler hors-jeu, après avoir conclut l'offrande. Un AS Magenta dangereux donc, mais un AS Magenta poussif, et pourtant qui va être remis en selle par un fait de jeu très largement évitable du côté des bleus. Pourtant expérimenté, et étonnement ovationné à sa sortie du terrain, Enrick Bouanaoue, libéro des bleus et blancs, écope en 3 minutes de deux cartons jaunes, synonyme d'expulsion. Une offrande pour les hommes de Pierre Wajoka, qui jusqu'à présent ne trouvaient pas la solution à l'équation AS Wetr. Réduits à 10, les bleus n'ont alors plus comme solution de défendre ces deux points du nul. Ces deux points qui sont à deux doigts de leur échapper à quelques minutes de la fin du match, quand après un énième exploit personnel de JC Wajoka, Benjamin Bernard-Hervé, rentré peu de temps auparavant, voit sa reprise à bout portant de nouveau sauvée miraculeusement par un Eric Honakoko décidément infranchissable ce samedi soir. L'AS Magenta a définitivement laissé passer sa chance, les hommes de JC Xenie pourront lever les bras aux ciels aux trois coup de sifflet finaux, avec ce point du nul arraché à un prétendant aux premières places.


Eric Honakoko auteur d'un match parfait


L'Analyse de FOOTNC : Une tendance au 5-4-1 qui pose question

A l'image de Tiga Sport un peu plus tôt dans l'après-midi, les équipes arborent régulièrement des systèmes tactiques à 3 défenseurs en ce début de saison, et régulièrement des 3-4-3. Si ces systèmes peuvent paraître ambitieux sur le papier, les deux matchs suivis ce week-end, nous ont surtout montrés que ces équipes ont manqué de liant dans le jeu, s'en remettant souvent aux exploits personnels de leurs 3 joueurs offensif. Volonté tactique ou simple réglage nécessaire ? Les prochains matchs nous le diront. Ces équipes parviendront-elles à profiter pleinement de ce schéma, ou celui-ci sera-t-il mis de côté ? Les prochains matchs nous le diront.


L'homme du match : Eric Honakoko (gardien AS Wetr)

C'est souvent en se cassant la figure qu'on apprend. Eric Honakoko l'a appris à ses dépends 2 semaine plus tôt lorsqu'il ne pouvait que dévier dans ses buts une frappe qui paraissait à sa portée, à la 94ème minute d'un match contre Qanono Sport. Ce samedi, son match peut être qualifié "d'exceptionnelle". Auteur de quelques parades de grande classe sur sa ligne, il a fini son match sur un arrêt réflexe à bout portant à 5 minutes de la fin. Aligné pour la première fois l'an dernier, ce jeune gardien ne fait pas de bruit et progresse. Avec de nombreux autres gardiens prometteurs sur le Territoire, la Calédonie semble bien armée à ce poste pour les prochaines années.

 

LA FEUILLE DE MATCH

Super Ligue - 6ème Journée

Samedi 21 mai 2022 - 17h30

Stade Numa Daly (Nouméa)


AS MAGENTA - AS WETR : 0-0 (MT : 0-0)

AS MAGENTA :

M. Ulile - M. Makam, J. Waunie, R. Walone, C. Waimadra, W. Rokuad, A. Guerin, E. Taouvama, JC Wajoka (cap), G. Haewegene, H. Wadrawane

Remplaçants : J. Latoupie, W. Waunie, B. Bernard-Herve, G. Bolo, A. Samadi

Coach : Pierre Wajoka


AS WETR :

E. Honakoko - E. Bouanaoue, A. Maufroy, S. Qanune, J. Tialetagi, M. Tialetagi, L. Piaa (cap), W. Hmuzo, M. Thinmana, M. Xolawawa, C. Wacalie

Remplaçants : A. Wiwane, N. Passa, N. Kakue, E. Zohune, U. Wahopie

Coach : JC Xenie


(crédit visuel : FCF)



629 vues